Amérique du Nord
URL courte
Par
4225
S'abonner

Banni de la plupart des réseaux sociaux au début de l’année, Donald Trump préfère désormais les communiqués de presse qu’il considère comme «beaucoup plus élégants» et efficaces que Twitter.

L’ancien Président des États-Unis fustige Twitter dans une interview à la chaîne Fox News, qualifiant le réseau social, duquel il a été banni en début d’année, de «vraiment ennuyeux».

À présent, Donald Trump préfère diffuser ses commentaires via des communiqués de presse qui sont, selon lui, une forme de communication «beaucoup plus élégante» et efficace.

«Twitter est très ennuyeux maintenant. Beaucoup de gens quittent Twitter. Twitter devient très, très ennuyeux», insiste-t-il.

Il assure avoir amélioré Twitter

Accro du réseau social à l’oiseau bleu jusqu’à son bannissement, le 45e Président des États-Unis considère désormais la plateforme comme une chose qui «ne sert plus à rien.»

«Quand j'ai commencé avec Twitter il y a des années, c'était plutôt un échec […]. Et puis c'est devenu passionnant. Et je pense que j'ai beaucoup à voir avec ça, pour être honnête. C'est devenu très excitant. Et maintenant c'est ennuyeux. Et cela ne sert plus à rien.»

Twitter a suspendu définitivement le compte de Trump en janvier 2020 après l’assaut du Capitole. Il est accusé d’avoir encouragé ses partisans, à travers la plateforme, à marcher vers le Parlement américain qui a finalement été pris d’assaut. Toutes ses publications restent à ce jour inaccessibles au public.

Facebook, Instagram, YouTube ou encore Snapchat ont également suspendu de manière temporaire ou définitive ses comptes. Depuis, Donald Trump chercherait à créer sa propre plateforme.

Dans son interview à Fox News, l’ex-Président confie être intéressé par la création de son propre réseau social, sans pour autant préciser quand il serait accessible au public.

Pourra-t-il revenir?

Un retour de Donald Trump sur Facebook et Instagram serait cependant possible. Ainsi, le conseil de surveillance de Facebook, qui s’est saisi du dossier en janvier à la demande du réseau social, a annoncé le 16 avril avoir reporté sa décision sur son retour ou son exclusion de la plateforme.

«Le conseil annoncera sa décision sur la suspension de l’ancien Président des États-Unis, Donald Trump, de Facebook et Instagram dans les semaines à venir», informe l’organe.

 

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
réseaux sociaux, Twitter, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook