Amérique du Nord
URL courte
Par
6131
S'abonner

Une passerelle aérienne du métro de Mexico surplombant une route s'est partiellement effondrée lundi soir alors que circulait une rame. Le ministère de la Santé a annoncé 23 morts et 70 blessés dans un bilan préliminaire.

Au moins 23 personnes ont été tuées et près de 70 autres blessées après l'effondrement d'un pont du métro aérien lors du passage d'une rame à Mexico, dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé le service de gestion des risques et de la protection civile de la capitale mexicaine.

«Pour le moment, selon un bilan provisoire, 13 personnes ont hélas perdu la vie et il y a près de 70 blessés», a indiqué le service sur Twitter.

L'accident s'est produit vers 22h00 heure locale près de la station Olivos sur la ligne 12.

​Des équipes de pompiers et de secouristes ont été mobilisées pour désincarcérer les passagers au milieu des gravats, des câbles et des morceaux de métal tordus.

Les autorités de la capitale ont indiqué que «les hôpitaux de Tláhuac et d'Iztapalapa sont autorisés à recevoir des patients» et qu’une quarantaine d’ambulances avaient été mobilisées. 

​L’accident s’est produit près de quatre mois après l'incendie qui a affecté le poste de contrôle central du système de transport public, lequel a mis temporairement les lignes 1 à 6 hors service.

La ligne 12 a été construite par le consortium ICA, Carso et Alstom sous le gouvernement de Marcelo Ebrard, actuel secrétaire aux Affaires étrangères. Elle a été inaugurée à la hâte fin 2012, avant que M.Ebrard ne quitte son poste de chef du gouvernement du District fédéral.

 

Lire aussi:

Un plan secret anglais de 2017 prévoyait de priver les personnes âgées d’aide médicale en cas de pandémie
Une fusillade éclate à côté du Pentagone, le secteur est bouclé
Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Tags:
effondrement, pont, rame de métro, Mexico
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook