Amérique du Nord
URL courte
Par
Le Congrès US envahi par des manifestants (68)
1331
S'abonner

Le conseil de surveillance de Facebook a confirmé ce mercredi 5 mai l'interdiction de l’ancien Président Trump sur le réseau social, et sur Instagram en conséquence.

Le comité de supervision de Facebook a maintenu la suspension d'utilisation du réseau social imposée à l'ex-Président américain Donald Trump, tout en demandant que cette décision soit réévaluée.

L'instance estime que Facebook doit aboutir à «une réponse proportionnée» conforme aux règles en vigueur pour les autres utilisateurs du réseau social et précise que cette réévaluation doit aboutir dans un délai de six mois.

Le concerné a ensuite réagi à cette annonce en considérant comme une «honte absolue» la décision en question et a réitéré ses accusations de fraudes électorales.

Risques «trop grands»

Facebook avait bloqué l'accès de Donald Trump à ses comptes Facebook et Instagram en arguant du risque de nouvelles violences après l'assaut lancé le 6 janvier contre le Capitole, à Washington, par des partisans de l'ancien dirigeant des États-Unis.

Le PDG du groupe, Mark Zuckerberg, avait alors tranché: «les risques liés au fait de permettre au Président de continuer à utiliser notre service pendant cette période sont tout simplement trop grands».

Facebook avait ensuite transmis le dossier à son comité de supervision, alors fraîchement créé, qui regroupe des universitaires, des juristes et des défenseurs des droits humains. 

Dossier:
Le Congrès US envahi par des manifestants (68)

Lire aussi:

«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Plusieurs militaires de la force Barkhane au Mali blessés par une voiture piégée
Tags:
blocage, Facebook, Inc, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook