Amérique du Nord
URL courte
Par
6171
S'abonner

Un impressionnant incendie s’est déclaré lundi à la suite d’une explosion dans une usine chimique de Lubrizol dans le nord de l'Illinois, non sans rappeler celui survenu à Rouen en 2019. Les résidents ont été évacués. Aucun blessé n'a été signalé.

Des flammes et une épaisse fumée noire. Un important incendie s’est déclaré suite à une explosion survenue vers sept heures du matin lundi (heure locale) dans une usine chimique de Rockton, au nord-ouest de Chicago, dans le nord de l'Illinois (États-Unis), entraînant l’évacuation des habitants, relate Associated Press (AP).

Un épais panache de fumée s’élevait dans le ciel jusqu’en fin d'après-midi, précise Bloomberg. Cependant, il n’y avait aucun danger pour la qualité de l'air au sol, assurait alors le chef du service anti-incendie de Rockton cité par AP. Aucun blessé parmi les habitants n'a été signalé.

​Le gouverneur a décidé de déployer la Garde nationale pour soutenir les autorités locales. L’accident a touché l’usine du groupe Chemtool, filiale de la société américaine Lubrizol, appartenant au milliardaire américain Warren Buffet, qui fabrique des fluides, des lubrifiants et des produits à base de graisse. La cause de l'explosion reste encore à établir. Une enquête est en cours.

​Aucun blessé parmi les locaux

Environ 70 employés ont été évacués en toute sécurité de l'usine; un pompier a été légèrement blessé, selon le chef du service anti-incendie. Les pompiers ont ordonné l’évacuation des maisons et des entreprises à proximité. Plus tard dans la journée, le bureau du gouverneur a étendu la zone d'évacuation d'un rayon de 1,6 à 3,2 kilomètres de l'usine «par prudence» et a encouragé les habitants de cette zone à porter des masques pour empêcher l'inhalation de suie.

Même si le feu continuait de brûler dans certaines parties de l'usine, les pompiers ont cessé d'utiliser de l'eau pour l’éteindre, craignant que les ruissellements ne contaminent la rivière voisine, ont déclaré les autorités lors d’une conférence de presse.

Le site continuait de brûler ce mardi, pour une deuxième journée consécutive. Les pompiers avancent que la situation pourrait se poursuivre pendant plusieurs jours, rapporte la chaîne de télévision ABC 7. La fumée est visible à plus de 64 kilomètres à la ronde.

Le souvenir de l’accident de Rouen

L’incendie dans l’Illinois rappellerait aux Français celui de Rouen, survenu en septembre 2019 dans une autre usine de Lubrizol. La société a été mise en examen pour les dégâts environnementaux causés par l’accident, dans lequel près de 10.000 tonnes de produits chimiques ont brûlé.

Après l’incident de Rockton, les responsables de l'usine ont assuré travailler «avec des experts et des agences gouvernementales sur la surveillance environnementale de l'air et de l'eau», relate Bloomberg.

Lire aussi:

Cartouche reçue par courrier: la maire d’une commune des Landes réagit 
Un policier a mortellement neutralisé un automobiliste à Marseille
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Tags:
usine chimique, États-Unis, incendie, Lubrizol Corporation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook