Amérique du Nord
URL courte
Par
12946
S'abonner

Quatre personnes ont été tuées et 159 sont toujours portées disparues deux jours après l'effondrement, à l'aube, du bâtiment de 12 étages situé dans la banlieue de Miami.

 Un ingénieur avait signalé des "dommages structurels majeurs" concernant la dalle de béton située sous la terrasse de la piscine ainsi que des fissures et des effritements dans le parking souterrain de l'immeuble qui s'est effondré jeudi en Floride, rapporte samedi le New York Times.

Quatre personnes ont été tuées et 159 sont toujours portées disparues deux jours après l'effondrement, à l'aube, du bâtiment de 12 étages situé dans la banlieue de Miami.

Le New York Times cite un rapport établi en octobre 2018 par un ingénieur, Frank Morabito, destiné à planifier des travaux qui devaient commencer sous peu.

Selon ce document, la plupart des dommages ont probablement été causés par des années d'exposition des matériaux de construction à l'air salin corrosif de la côte sud de la Floride.

Frank Morabito n'évoque aucun risque d'effondrement mais il souligne que les réparations nécessaires visaient à "maintenir l'intégrité structurelle" du bâtiment, écrit le Times.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
effondrement, Floride, Miami
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook