Amérique du Nord
URL courte
Par
2323
S'abonner

Près de 80 centimètres de grêle sont tombés dans l’agglomération de Mexico. Au moins une personne est morte dans sa voiture ensevelie sous la grêle, relatent les médias locaux. L’orage a en outre provoqué une inondation.

Une puissante tempête de grêle s’est abattue mardi 6 juillet sur la vallée de Mexico, faisant au moins un mort, annoncent les médias mexicains.

​Un conducteur, âgé d’une quarantaine d’années, est décédé d'hypothermie à Tlalnepantla, en lisière de la capitale mexicaine, après que son véhicule s’est retrouvé coincé dans un tunnel où la couche de grêle était de 80 centimètres d’épaisseur, précise Toluca Noticias.

​D’après certains médias, des experts du bureau du Procureur général de justice de l'État de Mexico (FGJEM) estiment que l’homme serait mort noyé en essayant de quitter son véhicule bloqué sous une couche de glace et d’eau.

​Après trois heures de travaux, les secouristes ont sauvé trois autres automobilistes bloqués au même endroit, ajoute Toluca Noticias.

​Ces conducteurs, ainsi que deux pompiers souffrant d’hypothermie, ont été hospitalisés, leurs jours ne sont pas en danger, d’après le site d’actualités mexicain El Big Data.

​Outre Tlalnepantla, la pluie avec de la grêle qui a commencé le 6 juillet, vers 18h, a touché les municipalités d'Atizapan de Zaragoza, Naucalpan et Zumpango, note le Periodico La Voz.

​Les précipitations ont provoqué le débordement de la rivière El Jaral, à Atizapan de Zaragoza. Plus de 250 maisons ont été inondées, le niveau d'eau atteignant un mètre et demi dans certaines zones.

Un hôpital et un hôtel de ville inondés

L’hôpital Dr.Salvador Gonzalez Herrejon s’est retrouvé sous l’eau à Atizapan.

​L’hôpital a dû transférer plus de 100 patients en ambulance vers d’autres établissements, indique la radio Noticias MVS.

​Selon MTP Noticias, l’eau a également envahi l’hôtel de ville d’Atizapan.

Orages de grêle dévastateurs

En juillet 2019, la ville de Guadalajara s’est retrouvée sous une couche de glace de deux mètres. En avril dernier, l’important temple aztèque dit «Templo Mayor» de Mexico, datant des XIVe et XVe siècles, s'est partiellement effondré sous l'effet d'une violente tempête de grêle.

​L’incident a eu lieu au lendemain de la réouverture de cette zone archéologique après une fermeture prolongée pour cause de pandémie de Covid-19.

En France, un très violent orage de grêle a frappé le département des Vosges fin juin. Plusieurs dizaines de centimètres de grêlons sont tombés localement. Un agent communal et l'un de ses adjoints ont été blessés.

Des grêlons de la taille d’une balle de tennis ont endommagé des toitures et des voitures le 19 juin dans deux communes dans le Doubs. Environ 80% des habitants de ces zones ont subi des dégâts, selon Météo Franc-comtoise. Le même jour, des chutes d'arbres, des coupures d'électricité et des inondations ont été enregistrées en Île-de-France et des toits ont été arrachés à Alfortville, dans le Val-de-Marne. À Paris, les orages ont causé de petites inondations.

Lire aussi:

Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Macron vante les origines françaises de la vaccination, bien que la France n'ait toujours pas son vaccin
Plus de 80 CRS choisissent de dormir dans leur fourgon plutôt quand dans une caserne jugée «trop sale»
Tags:
Mexique, grêle, inondation, Mexico, orage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook