Amérique du Nord
URL courte
Par
64810
S'abonner

Le Bureau du directeur du renseignement national américain a publié un rapport promouvant la diversité de ses employés. Le montage photo, évident sur sa couverture, a rapidement été souligné par les internautes.

Notamment chargé de conseiller le Président américain sur la sécurité nationale, l’ODNI (Bureau du directeur du renseignement national) a publié jeudi 8 juillet un rapport sur la diversité de ses employés pour l’année fiscale 2020. Sur Twitter, sa publication a surtout été marquée par les moqueries liées à sa page de couverture.

Tout d’abord, elle ne représente pas les véritables employés du gouvernement, puisqu’il s’agit d’une photo issue de la banque d’images Shutterstock, téléchargeable gratuitement. Puis y ont été ajoutés, assez maladroitement, une femme en fauteuil roulant et un homme aveugle accompagné d’un chien, histoire de représenter l’éventail complet de la diversité.

La photo a notamment été partagée par Sean Spicer, ancien attaché de presse de Donald Trump, déplorant que l’ODNI ne «puisse même pas truquer [une image] assez bien pour éviter les trolls de l’Internet».

Promotion de la diversité

Sous l’administration Biden, le poste de directeur du renseignement national est occupé pour la première fois par une femme, Avril Haines. Elle avait déjà travaillé pour Joe Biden en tant que conseillère lorsqu’il était sénateur, jusqu’en 2010, puis comme assistante du Président et conseillère adjointe de la Sécurité nationale sous la présidence de Barack Obama.

Pour accompagner la publication du rapport, Mme Haines a déclaré que «la communauté travaillant pour le renseignement devrait refléter la diversité de l’Amérique et démontrer que nous développons un environnement où chaque employé peut réussir». En mars, le Président américain avait déjà été critiqué pour le manque de diversité dans l’exécutif, ne comptant par exemple qu’une seule personne issue d’une minorité ethnique dans son cabinet.

D’après le rapport susmentionné, le pourcentage de femmes parmi les employés du renseignement américain n’a pas bougé depuis 2019. Celui des minorités ethniques a progressé d’un demi-pour cent sur la même période, et de 0,4 point pour les personnes handicapées. Le document pointe également un cruel manque de diversité chez les cadres supérieurs.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
rapport, diversité, renseignement américain, Joe Biden, montage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook