Amérique du Nord
URL courte
Par
0 03
S'abonner

De nouvelles secousses ont été ressenties tard mercredi soir dans le sud-ouest d'Haïti, a constaté un journaliste de Reuters sur place, et les autorités haïtiennes ont annoncé que le bilan du séisme de samedi s'était alourdi à 2.189 morts.

Ces répliques ont été ressenties dans la ville des Cayes, sur le littoral sud de la péninsule située à la pointe sud-ouest d'Haïti, la zone la plus affectée par le tremblement de terre de samedi.

Ce séisme a également fait plus de 10.000 blessés mais le bilan risque de s'alourdir avec la reprise des recherches d'éventuels survivants dans les décombres, interrompues en début de semaine par les pluies torrentielles de la tempête tropicale Grace.

Au moins 600.000 personnes ont besoin d'une aide humanitaire et 135.000 familles ont été déplacées selon la Protection civile haïtienne.

La frustration des habitants s'accentue face à lenteur des secours et le directeur de la Protection civile, Jerry Chandler, a déclaré lors d'une conférence de presse que l'objectif était de fournir de l'aide à tous les gens dans le besoin dans un délai d'une semaine.

Cette catastrophe, dans un pays qui ne s'est pas encore complètement remis du tremblement de terre de 2010, s'ajoute à la crise sanitaire liée à l'épidémie de COVID-19, mais aussi à une grave récession économique accentuée par la violence liée aux gangs ainsi qu'à la crise politique découlant de l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet dernier.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Liban: avec l’arrivée en grande pompe du pétrole iranien, le jour de gloire du Hezbollah?
Tags:
Haïti, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook