Amérique latine
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
20763
S'abonner

Le vaccin russe Spoutnik V critiqué par certains opposants et médias fait l’objet d’une guerre commerciale et d’un différend géopolitique, selon le Président argentin Alberto Fernandez.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision TV Publica, le Président argentin Alberto Fernandez a évoqué les attaques contre le vaccin anti-Covid russe Spoutnik V.

«Il y a une dispute très perverse, très dure, mais aussi très infâme. Les uns discréditent les autres. Le premier aspect à prendre en compte est qu’il y a un conflit commercial et géopolitique enclenché. Il y a aussi, car tout le monde aspire à ce vaccin, un différend géopolitique sur la question de savoir qui saura s’imposer. C’est ce que nous observons avec le vaccin russe du Centre Gamaleïa», a-t-il déclaré.

La vaccination avec le Spoutnik V débute en Argentine ce mardi 29 décembre. Le vaccin a été livré dans toutes les provinces argentines.

300.000 premières doses acheminées à la veille de Noël

L’avion transportant le premier lot du vaccin pour l’Argentine a atterri à l’aéroport de Buenos Aires le 24 décembre. Il a livré 300.000 doses permettant de vacciner 150.000 personnes, étant donnée la nécessité d’appliquer deux doses.

En outre, l’Argentine compte sur de nouvelles livraisons en janvier et en février (5 et 14 millions de doses respectivement) afin de vacciner tous les soignants, les personnes âgées de plus de 60 ans et les membres des services de sécurité.

La vaccination en Argentine est bénévole.

Alberto Fernandez avait précédemment déclaré qu’il serait le premier citoyen du pays à se faire administrer le vaccin russe, car il ne doute aucunement de sa qualité.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Tags:
Spoutnik V, Alberto Fernandez, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook