Amérique latine
URL courte
Par
6624
S'abonner

Alors que le Brésil est frappé par un regain de l'épidémie, un élu a suggéré de pulvériser par avion du gel hydroalcoolique pour lutter contre le virus présent «dans l’air». Sa proposition n’est pas passée inaperçue.

Afin de stopper la propagation du coronavirus, le conseiller municipal brésilien de la ville de Canela, Alberi Dias, a proposé lors d’une séance parlementaire le 15 mars de vaporiser du gel hydroalcoolique par voie aérienne, rapporte le média local Metropoles.

«Nous pourrions au moins pulvériser notre ville […]. Je ne sais pas s’il existe un gel hydroalcoolique liquide, mais il serait bon de le vaporiser, car le virus est dans l’air […]. Ce serait peut-être une idée, car le gel d’alcool ne fait pas de mal», lance-t-il.

L’élu a jugé l’opération possible, compte tenu du fait que de nombreux propriétaires d’avions et d’hélicoptères habitent à Canela.

Sa proposition n’a pas manqué de faire rire ses collègues, ainsi que les internautes sur les réseaux sociaux envisageant une situation où «une personne malheureuse allume une cigarette» lors d’une telle pulvérisation.

Bolsonaro sous le feu des critiques

Le Président Jair Bolsonaro, qui a longtemps minimisé la dangerosité du Covid-19 et refusé le confinement, est la cible de vives critiques pour sa gestion chaotique de la crise sanitaire.

Sous la pression politique, le Président brésilien a décidé le 15 mars de changer de ministre de la Santé pour la troisième fois depuis le début de la pandémie, remplaçant le général Eduardo Pazuello, dépourvu de la moindre expérience médicale, par Marcelo Queiroga, président de la Société brésilienne de cardiologie.

Le Brésil face au Covid

Le Brésil est confronté à un regain de cas de coronavirus avec plus de 11,6 millions de cas enregistrés et 282.127 décès, selon les données de l’université Johns-Hopkins recensées ce 17 mars. La situation s’est particulièrement aggravée suite à la présence du variant brésilien dans le pays.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
Jair Bolsonaro, avion, gel, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook