Amérique latine
URL courte
Par
143
S'abonner

Le président brésilien Jair Bolsonaro a obtenu l'autorisation dimanche de quitter l'hôpital de Sao Paulo où il était pris en charge depuis mercredi pour des complications liées à l'agression au couteau dont il a été victime lors de la campagne électorale de 2018.

Dans un communiqué, l'hôpital Vila Nova Star a déclaré que le dirigeant resterait sous la surveillance d'une équipe médicale.

Le président brésilien de 66 ans est entré mercredi à l'hôpital pour y subir des examens médicaux et recevoir des soins à la suite d'une occlusion intestinale. Il n'a pas subi d'intervention chirurgicale.

"Je vais bien, Dieu merci. Le problème que j'ai eu plus tôt cette semaine était encore dû au coup de couteau que j'ai reçu en 2018. De temps en temps, cela affecte l'intestin ", a déclaré Jair Bolsonaro lors d'un événement diffusé en direct sur internet samedi.

"Je suis impatient de reprendre le travail, de voir mes amis et de faire avancer le Brésil", a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 8,2 frappe l’Alaska, un risque de tsunami
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
La Martinique de nouveau confinée
Tags:
hôpital, Brésil, Jair Bolsonaro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook