International

La Russie étonnée par l’idée des USA de doubler l’Onu sur les questions de cybersécurité

En commentant la convocation par les États-Unis d’une rencontre internationale sur la cybersécurité, le ministre russe des Affaires étrangères a rappelé que l’Onu s’occupait de ces problèmes depuis de nombreuses années.
Sputnik
Intervenant lors de la XXIXe assemblée du Conseil russe pour la politique extérieure et de défense, Sergueï Lavrov a indiqué que les problèmes que le Président américain voulait aborder lors du sommet convoqué au mois d’octobre étaient depuis longtemps étudiés par les Nations unies:

"Hier ou avant-hier il a été annoncé que le Président Biden convoquait ce mois-ci un sommet sur la cybersécurité. Il a été dit qu’une trentaine de pays y avaient été invités, bien que les questions de cybersécurité soient discutées dans le cadre de l’Onu à l’initiative de la Russie et d’autres pays depuis près de 20 ans."

Un groupe de travail ouvert à tous les membres

Il a rappelé qu’une résolution avait été adoptée au sein de l’Onu, approuvant le planning de travail pour cinq ans d’un groupe ouvert à tous les membres et ayant pour objectif la discussion des problèmes de sécurité dans le cyberespace.

Projet d’une alliance contre la cybercriminalité

Le 26 septembre, Joe Biden a déclaré dans un communiqué partagé exclusivement avec CNN que "la Maison-Blanche convoquera une réunion de 30 pays ce mois-ci pour tenter d'intensifier les efforts mondiaux en vue de faire face à la menace des logiciels malveillants pour la sécurité économique et nationale".
L'objectif de l'alliance envisagée par Washington sera "d'accélérer notre coopération dans la lutte contre la cybercriminalité, l'amélioration de la collaboration entre les forces de l'ordre, l'endiguement de l'utilisation illicite de la cryptomonnaie et l'engagement diplomatique sur ces questions", stipule le communiqué.
Discuter