Opération militaire russe en Ukraine (février 2022)

La cathédrale orthodoxe russe à Paris visée par des tags insultants - photo

En quelques jours, une cathédrale de la Sainte-Trinité à Paris a été visée deux fois par des insultes, écrites sur ses murs suite à l’opération militaire russe en Ukraine.
Sputnik
Sputnik France reste accessible sur Telegram et Odysee. Pour accéder à notre site et à notre chaîne YouTube vous pouvez utiliser un VPN, par exemple CyberGhost, Astrill, NordVPN, ZenMate ou Private VPN. Téléchargez notre application sur App Store ou Google Play Store.
Alors que la Russie mène une opération militaire en Ukraine, des inscriptions insultantes ont été découvertes le 28 février sur les murs de la cathédrale russe de la Sainte-Trinité à Paris, rapporte Le Parisien.
Le lieu de culte, attenant à son centre culturel, est signé de l’architecte Jean-Michel Villemotte et a été construit sous l’impulsion d’Alexis II, patriarche de Moscou, et du Président russe avec le soutien de Nicolas Sarkozy, selon le quotidien.
Le mot «porc» en français et en russe a été inscrit à la peinture rouge de chaque côté de la porte. Cette dernière comprenant une faute, une lettre ayant été écrite à l’envers, l’auteur n’est vraisemblablement pas russophone.
Une source policière a confié auprès du média que «ça a été fait probablement la nuit et très rapidement».
Une enquête a été ouverte.
Depuis le lancement de l’opération militaire russe en Ukraine, ce n’est pas la première fois que le lieu de culte est victime de telles dégradations.
Discuter