Défense
© Sputnik. Sergueï Pivovarov

Des ingénieurs russes développent un projectile d'artillerie sans précèdent

URL courte

Un nouveau projectile d'artillerie de calibre 57 mm est en cours de conception par des armuriers russes du bureau d'étude Tochmach, a appris Sputnik auprès son chef.

Sans donner de détails, Valeri Makeev, le chef du bureau d'étude Tochmach, a indiqué à Sputnik qu'on y travaillait sur la conception d'un projectile d'artillerie dont les caractéristiques dépasseraient ses concurrents mondiaux.

«Nous menons des travaux dans le domaine des projectiles guidés de haute précision. Nous développons un projectile d'un calibre de 57 millimètres qui est très prometteur et n'a pas son pareil dans le monde», a-t-il indiqué.

Pour obtenir plus d'informations, Sputnik s'est adressé au rédacteur en chef du site MilitaryRussia.ru, Dmitri Kornev, qui a expliqué que le projectile en question pourrait augmenter considérablement l'efficacité de certains systèmes d'artillerie.

«L'idée est assez simple: si un projectile d'artillerie de ce calibre, qui est généralement utilisé dans des systèmes anti-aériens, est guidé, la précision de tir de tels systèmes d'artillerie augmentera considérablement. De plus, la probabilité d'une destruction complète d'une cible aérienne à l'aide d'un projectile de calibre de 57 millimètres, une fois le tir réussi, est plus élevée qu'aux calibres inférieurs. Bien sûr, de tels projectiles peuvent être utilisés à la fois contre des cibles sur mer et sur terre, mais il faut bien comprendre que lorsqu'il s'agit d'utiliser des armes guidées, des cibles aériennes présente les meilleures conditions puisque le terrain et d'autres objets ne constituent pas d'obstacles pour les ondes radios, car il est très probable que les armements en question utilisent un système de repérage radioélectrique. Bien sûr, l'apparition de tels projectiles constitue une amélioration assez sérieuse pour les systèmes antiaériens déployés sur les navires et pour ceux basés au sol», a-t-il détaillé.