International
© REUTERS/ Omar Sobhani

250 morts dans un affrontement en Afghanistan

URL courte

Près de 1.200 terroristes du groupe "Taliban" ont pris vendredi le contrôle d'un district afghan situé près de la frontière pakistanaise. Suite à une bataille acharnée, 50 soldats des forces de sécurité afghanes et plus de 200 combattants ont perdu la vie.

Selon l'agence afghane Pajhwok, un groupe de talibans a lancé vendredi une offensive contre le district Jani Khel (nord-est du pays) et s'est emparé du territoire, tuant et blessant plusieurs dizaines de policiers et de soldats. Les terroristes ont déclaré avoir saisi de nombreux équipements — véhicules blindés, armes lourdes et légères et munitions.

Près de 50 militaires des forces de sécurité afghanes ont été tués dans la nuit. Les assaillants auraient de leur côté perdu près de 200 combattants.

"Notre district a été assiégé pendant près de cinq jours par les talibans. Des centaines d'entre eux ont attaqué les postes de contrôle au cours de la nuit. Si nous ne le reprenons pas rapidement, les talibans pourront se déplacer facilement d'une province à l'autre et menacer la sécurité d'au moins trois d'entre elles", a déclaré à Reuters le gouverneur du district de Jani Khel Abdul Rahman Solamal.

Le chef de guerre taliban Hafiz Rashid est mort dans l'affrontement, rapportent les autorités locales.

La police afghane et d'autres forces de la sécurité se sont retirées vers le district voisin de Tchamkani et élaborent à l'heure actuelle une opération de libération de la ville.

La situation en Afghanistan s'est considérablement détériorée ces derniers mois. 36 des 407 districts du pays demeurent sous le contrôle ou l'influence des insurgés qui visent maintenant des villes plus importantes.