International
© Sputnik . Mikhail Klimentiev

Fillon, Trump et Poutine, le trio dont «Moscou rêve»

URL courte
Par
Primaire de la droite en France
S'abonner

Tous les évènements internationaux de cette année, l’un après l’autre, complètent «le rêve de Moscou». Selon les internautes, le Brexit, l’élection de Trump et l’éventuelle présidence de François Fillon font «pleurer de joie» Vladimir Poutine. Sputnik fait le tour des réseaux sociaux après la victoire de Fillon à la primaire de la droite.

Alors que la France digère pour le moment le triomphe de François Fillon d'un côté et d'un autre l'élimination de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite, les internautes imaginent déjà l'éventuel président de la République Fillon qui pourrait gagner « grâce à ses liens avec la Russie ». Le système arrivera-t-il encore à empêcher les élus en question de vouloir travailler avec la Russie?

​À plusieurs reprises, François Fillon a appelé à une alliance avec la Russie dans la lutte mondiale contre le terrorisme et pour « éradiquer le totalitarisme islamique ». Ces appels ne sont pas passés inaperçus et voici que certains journalistes se précipitent à feuilleter leurs propres livres sur Poutine pour se souvenir « des coïncidences bizarres»:

​C'est certainement la Main du Kremlin avec une bouteille de vin du millésime 1931 qui expliquerait l'amitié Fillon-Poutine, et même peut-être la victoire du premier à la primaire de la droite, qui sait. Mais dans ce cas il faudrait parler également des cadeaux au président Obama, quand en 2009 il a reçu de la part du roi d'Arabie Saoudite « une table en marbre avec des figurines miniatures de palmiers dorés et de dromadaires » estimée à 34 500 dollars, ainsi que des bijoux pour Michelle Obama dépassant 145 000 dollars. Quoi qu'il en soit, après les résultats des élections présidentielles aux États-Unis, il est très tentant de faire des parallèles Fillon-Trump-Poutine:

​Si avec tous ces événements politiques sur la scène internationale ce n'est pas « la fête » pour le président russe en personne, alors ça l'est au moins pour ces amis:

​Certains experts du djihadisme très médiatisés pensent avoir trouvé la clé du succès électoral: « adopter la ligne de Poutine sur les questions géopolitiques ». François Fillon, avec son envie de travailler avec la Russie sur le conflit syrien ou encore sur la lutte contre le terrorisme, risquerait alors de finir par gagner la présidentielle:

​Et pour terminer, c'est cette vidéo du Forum de Valdaï de 2013, en Russie, qui refait surface où François Fillon a été présent et qui aurait dévoilé toutes ces intentions en appelant le président russe « mon cher Vladimir ».

Peut-être est-ce toujours cette fameuse bouteille de vin du millésime 1931 qui serait à l'origine de cette affection? Il faudrait demander aux médias français et aux internautes.

​.