Ecoutez Radio Sputnik
    Oleg Mitvol

    Oleg Mitvol

    Photo: RIA Novosti
    Analyse
    URL courte
    0 0 0 0

    Oleg Mitvol. Un homme public des plus scandaleux dans la politique russe. Préfet du district Nord de Moscou ayant occupé précédemment depuis 2004 un poste modeste de vice-directeur du Rosprirodnadzor. C'est alors qu'il a engagé des actions publiques ayant fait écho.


    Oleg Mitvol. Un homme public des plus scandaleux dans la politique russe. Préfet du district Nord de Moscou ayant occupé précédemment depuis 2004 un poste modeste de vice-directeur du Rosprirodnadzor. C'est alors qu'il a engagé des actions publiques ayant fait écho. 

    Mitvol  s'est proposé de mettre fin à la corruption dans la protection de la nature. Il a engagé la dénommée « guerre des datchas » ayant démonté en 2005 toute une coopérative au bord de l'Istra, dans la région de Moscou, s'est pris à la datcha personnelle de l'ex-premier ministre Kassianov et a promis de fermer le combinat de pâte et de papier du Baïkal.  

    On a eu l'impression qu'un défenseur réel des intérêts écologiques du pays soit enfin apparu dans la société russe. Or, les critiques de Mitvol prétendent qu'il ne se soucie que de ses ambitions politiques.

    Un grand scandale a éclaté en 2006 lorsque Mitvol et le ministre des ressources naturelles Youri Troutnev ont averti la compagnie Shell que la licence de prospection du gisement « Sakhaline 2 » lui serait révoquée vu le préjudice à l'environnement. Il s'agissait de 30 milliards dollars d'amende. Shell a réduit sa participation en faveur de Gazprom.

    Né en 1966 à Moscou, Oleg Mitvol a terminé l'Institut électrotechnique de liaison, a été ingénieur avant d'engager en 1966 son business. Selon les médias, Mitvol a participé au contrat de livraison de matériel aéronautique à la Malaisie et acheté une brasserie dans la région de Stavropol.

    En 1997 il a dirigé le Conseil de direction du groupe d'édition « Novye Izvestia », en 2003 - destitué le rédacteur en chef et directeur général Igor Golembiovski sous prétexte d'abus financiers ce qui a donné lieu à un scandale dans les médias.

    D'après l'une des versions, Golembiovski a été destitué après un commentaire consacré au culte de Poutine.

    Un autre scandale a éclaté pendant le séjour de Mitvol au poste de préfet du district Nord de Moscou. Il a ordonné de retirer le signe « Antisoviétique » d'un barbecue en face de hôtel « Soviétique », ce calambour politique tombant, à son avis, mal à propos.

    Mitvol est marié. Sa femme Lioudmila était animatrice à une chaîne de télévision russe et éditait une revue pour les jeunes filles. La fille des Mitvol Alissa est écolière. Mitvol raconte volontiers qu'il s'est débarrassé de 30 kilogrammes et est prêt à vendre ses vêtements à des fins philanthropiques. Il ne boit pas l'alcool et ne fume pas non plus.

    Oleg Mitvol fréquente volontiers des réceptions et des soirées à la mode. Il est animateur d'un programme écologique à la radio. Certains observateurs n'excluent pas qu'il accède en perspective aux échelons supérieurs du pouvoir.

    Lire aussi:

    Fabien Niezgoda : « clarifier l’identité politique de l’écologisme »
    L'opposition ukrainienne prépare la destitution du Président Porochenko?
    «Les nuages s'accumulent à l’horizon pour Trump»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik