Ecoutez Radio Sputnik
    Marianne Verefkin, la peintre des Russes de l'émigration

    Marianne Verefkin, la peintre des Russes de l'émigration

    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    La Galerie Tretiakov présente à Moscou une nouvelle exposition du cycle « Les peintres des Russes de l'émigration ». Elle est consacrée cette fois à la peintre russo-suisse Marianne Verefkin connue en Occident et peu connue en Russie. La peintre a vécu à Ascona, en Suisse.



    La Galerie Tretiakov présente à Moscou une nouvelle exposition du cycle « Les peintres des Russes de l'émigration ». Elle est consacrée cette fois à la peintre russo-suisse Marianne Verefkin connue en Occident et peu connue en Russie. La peintre a vécu à Ascona, en Suisse. Plus de 50 tableaux de la collection du Musée d'art moderne d'Ascona sont exposés à la galerie Tretiakov. Au micro Mara Folini, curatrice du projet :

    Marianne Verfkin est partie de Russie beaucoup plus tôt que les émigrés ayant abandonné le pays après 1917. Ayant reçu la formation artistique classique à Moscou et à St Petersbourg, Marianne part avec le peintre connu Alexei Yavlenski à Munich où elle fait ses études. Contraints de s'abriter en Suisse après la Première Guerre mondiale, ils s'installent finalement à Ascona. C'est dans cette ville suisse que se manifeste entièrement le talent de Marianne Verefkin dont les tableaux ont une grande force d'impression :

    Plusieurs albums d'esquisses, de photographies, de lettres privées sont présentés, entre autres, à l'exposition consacrée au 150tenaire de la peintre. L'ambassade de Suisse à Moscou, dit l'attaché culturel de l'ambassade Felix Baoumann a joué l'immense rôle dans l'organisation du projet.

    C'était un sujet de notre correspondante Olga Viaziguina consacré à l'ouverture de l'exposition de Marianne Verefkin, peintre des Russes de l'émigration, à Moscou.

    Lire aussi:

    Si la guerre m’était contée: le conflit syrien sous le pinceau d’un artiste russe
    Salvador Dali va être exhumé
    La Suisse signe un accord pour des services de médiateur entre l’Arabie saoudite et l’Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik