Ecoutez Radio Sputnik
    Analyse

    Tous ensembles contre les trafiquants de drogue

    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    Conjuguer les efforts pour mieux lutter contre le trafic international de drogue est, selon le président Nicolas


    Conjuguer les efforts pour mieux lutter contre le trafic international de drogue est, selon le président Nicolas Sarkozy, une des priorités de la France en tant que présidente du G8. C’est ce qu’a déclaré le président français en ouvrant le 9 mai dernier la réunion interministérielle sur la lutte contre la drogue et le trafic de stupéfiant qui a eu lieu à Paris. Cette réunion organisée à la veille du Sommet du G8 à Deauville, a réuni les représentants de 9 organisations internationales et de 22 Etats d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Nord et du Sud. La Russie était présentée par Viktor Ivanov, le directeur du service fédéral russe de contrôle des drogues. En répondant aux questions de notre correspondant Igor Yazon Etienne Apaire, le président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, a parlé des résultats de cette réunion.

    C’était l’interview avec Etienne Apaire, le président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, qui a participé à la réunion interministérielle consacré aux problèmes de la lutte contre la drogue et le trafic de stupéfiant. Vu l’ampleur du problème, la présidence française du G8 soutient l’organisation, au second trimestre de cette année, d’une nouvelle réunion, à Vienne, sous l’égide de l’ONU contre la drogue et le crime.

    Lire aussi:

    Lutte anti-drogue: le monde n'a aucune leçon à recevoir des USA selon Morales
    La Russie inquiète: «le marché libre du cannabis au Canada, un danger à l’international»
    Poutine, idole du Président du parlement indonésien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik