Ecoutez Radio Sputnik
    Elizabeth 1ère : les jours du poisson de la reine vierge

    Elizabeth 1ère : les jours du poisson de la reine vierge

    Analyse
    URL courte
    0 01
    S'abonner


    L’époque du règne de la reine d’Angleterre Elizabeth 1ère dans la deuxième moitié du 16ème siècle est qualifiée d’Age d’or de l’Angleterre et cela est parfaitement logique. L’époque du règne de la dernière reine Tudor est celle d’épanouissement de la culture liée aux noms de Shakespeare, de Marlowe, de Bacon. L’Angleterre joue le rôle de plus en plus important sur l’échiquier international. 

    Elizabeth accède au trône à l’âge de 25 ans. Au XVIe siècle lorsque beaucoup de gens vivent moins de 50 ans, c’est un âge sérieux. Or, la reine paraît, de l’avis général, plus jeune grâce pour une large part à sa modération dans la nourriture.   

    Elizabeth édite de multiples décrets dont deux centaines concernent dans telle ou telle mesure la nourriture. Ainsi, il est interdit en septembre 1561 de vendre le jeune vin et en janvier 1564 – d’importer les vins français. Un autre décret supposant la baisse des prix de l’houblon qui est à la base de la production de la bière est signé aussitôt après. Tout comme la plupart de ses contemporains, la reine Elizabeth prend de la bière au petit déjeuner. 

    Cependant, la bière anglaise qualifiée de « visage d’ange » (angel's face) ou de « lait de dragon » (dragon's milk) jouissant d’une grande popularité en Angleterre est une boisson forte pour Elizabeth qui ajoute de l’eau au vin et à la bière.

    Les lois interdisant la viande pendant le Grand carême et le vendredi sont éditées au début du règne d’Elizabeth 1ère. Les sujets de la reine doivent manger en certains jours du poisson et non pas de la viande. Quiconque n’observe pas cette règle est condamné à trois mois de réclusion ou à trois livres sterling d’amende. Attribuée aux motifs religieux, cette interdiction a une importance pratique. Les lois adoptées soutiennent la navigation maritime et assurent l’épanouissement des cités riveraines ce qui est très important pour maintenir la flotte. Qui plus est, ces lois  limitent la consommation de viande de bœuf et de mouton en hiver. Or, vers 1585 la loi n’est plus en vigueur.  

    La reine observe strictement ces lois. Il est écrit dans ses livres de la maison que mercredi 22 novembre 1576, pendant la Carême de Noël, le déjeuner de la reine est composé de deux mets de poissons. 

    La reine Elizabeth 1ère décrète servir du mouton avec des herbes amères pour réduire la consommation de mouton et stimuler le commerce de la laine. Les sujets de la reine s’aperçoivent que la sauce à la menthe améliore le goût de la viande de mouton. C’est la sauce préférée des Anglais pour le mouton rôti. 

    Le petit déjeuner de la reine vierge comprend le pain, la bière ou le vin et une bonne soupe du mouton ou du bœuf. 

    Le repas essentiel est servi dans la journée et le dîner – à cinq heures du soir. La reine aime des mets légers, du poisson et de la volaille qu’elle préfère à la viande rouge. On fait pour la reine du pain blanc du blé cultivé à Heston et en Middlesex, le meilleur dans plusieurs comtés. 

    Les mets sont servis à la reine sur les plats argentés et dorés. Elizabeth et ses sujets emploient des couteaux, des cuillères et des cure-dents dorés. Les fourchettes qui apparaissent en Italie ne sont pas utilisées en Angleterre. 

    La reine prend d’habitude ses repas toute seule dans sa chambre. Elle ne peut se vanter d’un bon appétit sauf s’il s’agit des friandises qu’elle adore. 

    De l’avis général, la reine Elizabeth 1ère fait le premier gâteau aux cerises en Angleterre. Or, cela est peu probable tout comme les dires que la reine passe beaucoup de temps dans la cuisine. 

    Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik