Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie a célébré le Jour de l’Afrique

    La Russie a célébré le Jour de l’Afrique

    Analyse
    URL courte
    0 01

     



     

    Le chef de la diplomatie russe s’entretient le Jour de l’Afrique à Moscou avec les ambassadeurs des pays africains accrédités en Russie. Le ministre russe des AE Serguei Lavrov a ouvert la réunion le 25 mai ayant donné lecture au message de salutation du président de Russie Dmitri Medvedev adressé aux leaders des Etats africains à l’occasion du Jour de l’Afrique. « Cette date importante pour la communauté internationale et les relations internationales contemporaines symbolise l'aspiration des Africains à la liberté, à l'unité, à la paix, à la stabilité et au développement durable », a souligné le président russe dans son message.  « Les pays africains suivent ces derniers temps d'un pas assuré dans la voie de vastes réformes et de modernisation. Beaucoup a été fait pour accélérer les rythmes de croissance et resserrer l'unité politique, économique et culturelle dans le continent. Nous nous félicitons également des efforts énergiques engagés par l'Union africaine et les organisations subrégionales en vue d'assurer la paix et la sécurité et de mettre en place leur propre potentiel de maintien de la paix. La Russie continuera à soutenir très activement les efforts africains dans cette voie », dit le texte.  « Dans le même temps, l'évolution de la situation dans certains pays d'Afrique du Nord suscite actuellement de graves craintes. Je suis persuadé qu'il est dans l'intérêt général de régler le plus rapidement possible les crises existantes et d'éviter qu'elles se propagent à l'intérieur du continent. A notre avis, ce sont les Africains eux-mêmes qui ont un rôle clé à jouer pour déterminer les voies et les méthodes de travail », a souligné notamment le président russe… Je suis persuadé que nous saurons d'un effort commun renforcer et diversifier l'ensemble des relations mutuellement avantageuses, réaliser de nouveaux projets et mettre pleinement à profit les possibilités qui s'offrent à cet égard, a indiqué Dmitri Medvedev ayant souhaité la paix durable, succès et prospérité aux chefs d'Etat et aux peuples d'Afrique.

    Je voudrais ajouter, a dit Serguei Lavrov, que nous nous entretenons en période difficile pour le continent africain mais nous sommes convaincus qu’il est possible de régler tous les problèmes en respectant le droit international, en nous appuyant sur la solidarité africaine et la solidarité de tous les amis de l’Afrique avec les peuples africains. La Russie est sans doute parmi eux. Je suis convaincu que nos relations se développeront dynamiquement ce qui correspond aux intérêts réciproques de nos pays et aux traditions qui se sont ébauchées ces dernières décennies entre nos Etats et peuples. Nous sommes unis par les sympathies réciproques, par les intérêts communs ce qui permet d’envisager l’avenir de nos relations avec optimisme.

    Cette date a été célébrée la veille à l’Institut d’Afrique de l’Académie des sciences de Russie où s’est déroulée la 12ème conférence des africanistes russes avec la participation de leurs collègues étrangers et des diplomates africains  travaillant à Moscou. L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Tchad dans la Fédération de Russie Djibrine Abdoul s’est adressé aux délégués à la réunion :

     « Qu’est-ce que signifie pour vous cet événement : le Jour de l’Afrique ? » L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun Mahamat Paba Sale répond à la question de notre correspondant :

    Et encore une interview recueillie auprès du jeune diplomate : le 1er secrétaire de l’ambassade de la République démocratique du Congo à Moscou Mopiti Kakose Pitshou

    Le Jour de l’Afrique, écrit Alexei Grigoriev, a été célébré à Moscou et dans plusieurs autres villes russes où font leurs études les jeunes Africains, notamment à Rostov-sur-le-Don et à Riazan. Près de 250 Africains qui font leurs études dans les établissements d’enseignement supérieur de Rostov-sur-le-Don ont organisé pour leurs amis russes le Festival « Le Soleil d’Afrique sur le Don »  : chants, danses et présentations des pays africains. Les étudiants de Guinée-Bissau ont gagné un tournoi de football. Les gagnantes du concours de beauté « Miss et Mr Afrique » ont mérité six figurines d’or. Une fête de quatre jours a été engagée à Riazan. Les étudiants angolais, camerounais, marocains, zambiens, botswanais et d’autres pays africains ont interprété pendant deux heures les chansons et les danses traditionnelles. Le collectif de danse « Kossa Band » et le chœur religieux « Goloubi » de l’Université de médecine ont participé au concert. « Nous voulons connaître mieux les étudiants russes », dit le président du Conseil des étudiants étrangers à Riazan le futur médecin gabonais Ze Eco Samuel et tout porte à croire qu’ils y réussissent.

    Lire aussi:

    La Russie en Afrique : le grand retour?
    Lavrov dévoile les enjeux de sa tournée africaine
    La Russie a besoin d'une nouvelle stratégie en Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik