Ecoutez Radio Sputnik
    Mikhaïl Koutouzov : salade du grand capitaine et café du diplomate

    Mikhaïl Koutouzov : salade du grand capitaine et café du diplomate

    Analyse
    URL courte
    0 0 0


    Le grand capitaine Mikhaïl Illarionovitch Golenichtchev-Koutouzov est connu en Russie comme le héros de la Guerre nationale de 1812 ayant remporté la victoire sur Napoléon et banni l’empereur français de la terre russe. Quoi qu’il en soit, la tarte « mille feuilles », ou « Napoléon »  entre dans l’histoire  culinaire russe bien qu’il existe aussi une tarte aux noix ayant reçu son nom en l’honneur de Koutouzov qui est moins connue.

    Il existe, en outre, une salade Koutouzov. Mikhaïl Koutouzov l’invente, dit-on, lui-même. Il convient d’énumérer parmi les ingrédients de la salade du veau cuit, des anchois, du hareng, de la gorge de bœuf, des betteraves cuites, du céleri, des concombres, des champignons en marinade.

    A en croire ses contemporains, Koutouzov ne mange jamais seul. Il est heureux d’accueillir beaucoup d’invités. Une telle hospitalité l’empêche d’être riche et il ne s’en soucie, d’ailleurs, pas.

    D’habitude Koutouzov se lève tard, mange copieusement, dort près de trois heures après le déjeuner et il lui faut encore deux heures pour se remettre après le sommeil.

    En plus d’être grand capitaine, général-feldmaréchal et premier cavalier de l’Ordre Saint George, Koutouzov est aussi courtisan et politicien. Fait inconnu : Koutouzov est invité en  1767 à travailler dans la Commission chargée d’élaborer une nouvelle loi, document juridique et philosophique du XVIIIe siècle raffermissant les fondements de la « monarchie  civilisée ». Koutouzov est, en outre, gouverneur militaire lituanien et pétersbourgeois.

    Selon l’académicien Tarlet, l’étude de l’immense personnalité historique très compliquée de Koutouzov est souvent embarrassée pour des raisons différentes ... Tout le monde connaît Koutouzov comme le héros russe, un grand patriote, le grand capitaine beaucoup moins – comme un grand diplomate ».

    Mikhaïl Koutouzov s’acquitte avec succès de la mission diplomatique en Prusse ayant su l’entraîner pendant deux mois de son séjour à Berlin dans la lutte de la Russie contre la France.

    Koutouzov se rend en 1792 à Constantinople où il a des pourparlers avec le sultan turc.  Fait révélateur : il reçoit 24 ananas cultivés dans les orangeries des nouveaux territoires annexés à la Russie pour en faire cadeau au sultan.

    Dès son retour de Constantinople, Koutouzov a la réputation de fin connaisseur de café turc. Il est chargé par le favori de l’impératrice Catherine II Platon Zoubov de lui faire du café turc et de lui  apporter une tasse de café le matin. D’aucuns estiment à l’époque que cela compromet la dignité du général.

    Koutouzov est en grâce de l’impératrice Catherine II et parvient, à la différence de plusieurs aristocrates,  à conserver ses positions sous le nouveau tsar Paul 1er . Il est parmi les derniers invités partageant le dîner de l’empereur immédiatement avant son assassinat. Le général de l’infanterie le comte Mikhaïl Illarionovitch Koutouzov et sa fille aînée Prascovia Tolstaïa, dame d’honneur de l’impératrice Maria Fedorovna, sont invités le 11 mars 1801 au Château Saint Michel. La table est couverte pour 12 personnes. Les invités se voient pour la première fois offrir des mets en service sur lequel est reproduit le château. L’empereur Paul aime ce château et embrasse tendrement les assiettes, les tasses et d’autres objets du service à tour de rôle. L’empereur est plutôt sombre au début du repas, boit trop et s’enivre. Koutouzov raconte plusieurs ans après au général Alexandre Langeron : « Nous dînons avec le tsar. Nous sommes à peu près vingt. … Il me parle après le dîner et dit en riant après avoir jeté un coup d’œil dans le miroir : « Un miroir bizarre : je vois mon cou renversé ». Moins de deux heures après l’empereur Paul est tué à l’issue d’un coup d’Etat de palais. Selon les contemporains, Koutouzov est l’unique à avoir réussi  passer la dernière soirée avec Catherine II et avec Paul 1er. 

    Lire aussi:

    Un transgenre dans l’armée impériale russe? Oui, et écrivain aussi!
    En 2017, le ruban de Saint-Georges sera arboré dans près de 90 pays
    Le trône du chrysantème bientôt vacant?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik