Ecoutez Radio Sputnik
    Le Carillon de Malines à la Russe

    Le Carillon de Malines à la Russe

    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    Le prix « Patrimoine russe » aux personnes qui apportent une grande contribution dans la promotion de la culture et de la langue russe en Europe a été remis pour la première fois à la fin de l’année dernière à Bruxelles.


    Le prix « Patrimoine russe » aux personnes qui apportent une grande contribution  dans la promotion de la culture et de la langue russe en Europe a été remis pour la première fois à la fin de l’année dernière à Bruxelles. Dans la nomination « la Promotion de la culture à l’étranger » le prix a été remis à Elena Sadina, directeur du centre d’art populaire « FolkArt ». Voila ce qu’elle a raconté à « Voix de la Russie »

    Je suis arrivée en Belgique il y a 17 ans quand je suis devenu lauréat du Premier concours panrusse de carillon, après avoir terminé la faculté folklorique du Conservatoire de Saratov, - raconte Elena Sadina. – En Belgique il y a notre groupe folklorique « Zolotoï Ples ». Nous sommes trois et nous jouons de 35 instruments traditionnels, nous interprétons la musique  authentique, des chansons et des ritournelles  que nous avons découvertes dans des villages russes.

    Elena Sadina raconte qu’avec son mari ils sont devenus étudiants de l’Ecole Royale de Carillon située à Malines. Après l’avoir terminé, ils sont devenus lauréats de plusieurs concours et maintenant  Elena est professeur dans cette Ecole. Elle essaie avec ses collègues de promouvoir la culture russe qui lui est très chère non seulement en Europe mais aussi aux Etats-Unis où elle viens au moins une fois par an avec des concerts.

    Nous organisons annuellement  le festival russo-européen, - raconte Elena Sadine. – L’année dernière c’était un événement important parce que 250 participants, dont plusieurs  chanteurs et groupes russes et les compatriotes qui vivent en Russie et dans d’autres pays d’Europe y ont pris part.  Il y avait aussi des groupes enfantins. Outre cela, annuellement nous organisons des festivals de Carillon quand on apporte à Malines les carillons mobiles. Ce sont les enfants qui jouent de ces carillons parce que dans notre école il y a la première et l'unique dans le monde classe pour les enfants.

    Elena Sadina explique que les enfants jouent du carillon dans la rue pour que tout le monde puisse voir comment cet instrument fonctionne. Parce que les carillons se trouvent sur la tour et nous ne pouvons que les entendre. Par exemple à Malines, il y a peut de gens capables de gravir 500 marches pour voir le carillon. Pendant ses concerts Elena combine souvent le carillon avec des instruments russes, par exemple, l'accordéon chromatique, cela plaît aux spectateurs russes et belges.

    Depuis 1991 grâce aux efforts de Jo Haazen, compositeur et musicien, directeur de  l’Ecole Royale de Carillon avec le soutient du Musée nationale de Flandre et de plus de 350 sponsors du monde entier le Carillon a été installé en 2001 sur le clocher de laForteresse Pierre-et-Paul. Le carillon se compose de 51 cloches qui pèsent plus de 15 tonnes et qui ont le diapason de quatre octaves. Maintenant on peut jouer à cet « orgue de cloches » tous les œuvres de musique à commencer par les fugues de Bach jusqu'au jazz moderne et la musique folklorique.

    Mon mari et moi, nous étions aussi sponsors, - raconte Elena Sadina, - mais nous avons acheté pour ce projet une cloche toute petite parce que   Jo Haazen est pour nous non seulement professeur, mais beaucoup plus. Il nous a beaucoup donné et il nous a soutenu. Mon mari et moi, nous avons joué des concerts pendant l'inauguration  de cet instrument à Saint-Pétersbourg et nous sommes participants au festival annuel de carillon dans cette ville.

    A ce qu'Elena Sadina a déjà dit, on peut ajouter qu'elle prend part à plusieurs concerts de bienfaisance  dans le cadre de l'UNESCO et le prix « Patrimoine russe » c'est un prix vraiment mérité. 

    Lire aussi:

    Le monastère Saint-Daniel va retrouver son carillon
    Sur Terre et dans l’espace: 7 faits que vous ignorez probablement sur les cloches
    Deux ans après les attentats, la France rend hommage aux victimes du 13 novembre (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik