Ecoutez Radio Sputnik
    L'Autriche à l'honneur

    L'Autriche à l'honneur

    Photo: EPA
    Analyse
    URL courte
    0 0 0 0

    Dimanche pour la deuxième fois de sa carrière le réalisateur et scé

    Dimanche pour la deuxième fois de sa carrière le réalisateur et scénariste Autrichien Michael Haneke a reçu la palme d'or de Cannes, élargissant ainsi le cercle très fermé de ceux qui ont la palme en double, à savoir Luc et Jean-Pierre Dardenne, Emir Kusturica, Bille August, Francis Ford Coppola et Shoheï Imamura. Le jury de la 65ème édition du festival de cannes a décerné la récompense suprême à son film intitulé Amour.

    Ce qui est remarquable dans cet opus de 2012 présenté par l'actrice Bérénice Bejo, c'est que le jury présidé par l'acteur italien Giovanni Moretti a été particulièrement uniforme dans la délivrance des récompenses. Tous les films du palmarès ont la qualité d'avoir été réalisés par des réalisateurs déjà primés  à Cannes. D'autre part on remarque également un certain rapprochement entre les thématiques de la majorité des films vainqueurs, des sujets lourds, qui révèlent toute la complexité des relations humaines. "Amour" de Haneke et Reality de Matteo Garrone, le dauphin du festival avec son Grand Prix, sont bien représentatifs de ce cap pris par  les gagnants. Amour raconte l'histoire d'un couple d'octogénaires qui voient leurs sentiments soumis à une rude épreuve. Les deux acteurs Français n'ont pas eu de récompenses individuelles, mais Michael Haneke a bien précisé que ce sont des acteurs géniaux et qu'ils représentent l'essence de ce film. De son coté "Reality" montre comment la vie d'un homme a radicalement changé après un essaie en télé-réalité, le réalisateur l'italien est aussi un habitué de Cannes, son film "Gomorra" a également obtenu le Grand prix du jury en 2008.

    Les autres récompensés de la soirée ont été l'acteur Mads Mikkelsen, prix de la meilleur interprétation masculine dans la Chasse, mettant en scène un homme soupçonné de pédophilie; les deux actrices du film Au-delà des Collines Cristina Flutur et Cosmina Stratan, partagent le prix de la meilleur interprétation féminine, ce film racontant l'amour entre deux femmes rendu difficile par la croyance religieuse d'une d'elles a par ailleurs obtenu le prix du scénario; le prix du jury revient pour la troisième fois à  Ken Loach grâce à sa comédie La part des Anges;   le prix de la mise en scène a été décerné à Carlos Reygadas pour Post Tenebras Lux.

    Parmi les grands absents du palmarès on peut noter le film du Français Jacques Audiard De rouille et d'os et Mud de Jeff Nichols donnés favoris avant le grand jour.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik