Ecoutez Radio Sputnik
    La manie de la persécution à l’époque de la mondialisation

    La manie de la persécution à l’époque de la mondialisation

    © Photo : en.wikipedia.org
    Analyse
    URL courte
    0 1 0 0

    Il n’y a pas longtemps, le général Sverker Göranson, chef de


    Il n’y a pas longtemps, le général Sverker Göranson, chef de l’armée suédoise, a estimé que les forces armées du royaume qui ne comptent que 20.000 hommes ne tiendraient pas une semaine en cas d’attaque extérieure. « Nous n’avons jamais été suffisamment armés pour résister à l’Union Soviétique ou à la Russie », a-t-il précisé. Cette constatation mélancolique ne représente en fait qu’un secret de Polichinelle qui aurait pu ridiculiser le général Göranson si ce n’était pas son intention d’en arguer pour appeler à la militarisation de la Suède et à son adhésion à l’OTAN.

    Néanmoins cette lapalissade du général suédois fait maintenant l’objet d’une enquête du procureur à la Sécurité nationale et des services secrets qui estiment qu’il a divulgué un secret d’Etat. Or, si je comprends bien la logique des détracteurs du général Göranson, ils s’attendent désormais avec le plus grand sérieux à une attaque imminente de la Russie enthousiasmée par les aveux du général dévoilant l’état lamentable de la défense suédoise.

    Face à ce raisonnement par l’absurde force m’est de rappeler que la dernière guerre qui a eu lieu entre la Suède et la Russie date de l’année 1809, et que la Suède protégée par sont statut de neutralité n’a participé à aucune guerre depuis plus de deux siècles. En désespoir de cause je pourrais même me référer au fait que l’Union Soviétique qui était autrement plus puissante que la Russie d’aujourd’hui n’a jamais songé à envahir la Suède.

    Toutefois je suis plus que certain que le général Göranson, tout d’ailleurs comme ses critiques, seront incapables d’expliquer de façon cohérente les raisons pour lesquelles la Russie pourrait, selon eux, avoir l’idée suicidaire de s’attaquer à la Suède. Aussi je ne vais pas insister sur ce point sachant qu’il est inhumain de forcer les gens qui ont la manie de la persécution à réfléchir de manière raisonnable.

    Au contraire, pour ne pas être soupçonné de cruauté mentale vis-à-vis des hommes politiques et des militaires suédois je vais à mon tour trahir un secret d’Etat. En fait la Russie rêve d’envahir la Suède mais vu le courage proverbial des soldats suédois elle n’osera s’attaquer au royaume qu’à partir du moment où les effectifs de l’armée suédoise seront réduits à dix mille hommes.

    Lire aussi:

    Sous-marins fictifs au large de la Suède: pourquoi Stockholm craint «l’invasion russe»?
    Stockholm: un sac rempli d'explosifs trouvé dans le camion
    Le ministre suédois de la Défense opposé à l’adhésion de son pays à l’Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik