Ecoutez Radio Sputnik
    L’actualité sportive 07.02.2013

    L’actualité sportive 07.02.2013

    Photо: EPA
    Analyse
    URL courte
    0 0 0 0

    Bonjour et bienvenue dans l’actu sportive! Ce sera encore une fois une édition spéciale Coupe d’Afrique des Nations avec des matchs de demi-finale qui ont émoulu les finalistes! La Coupe d’Afrique des Nations est arrivée à la finale.


    Bonjour et bienvenue dans l’actu sportive ! Ce sera encore une fois une édition spéciale Coupe d’Afrique des Nations avec des matchs de demi-finale qui ont émoulu les finalistes !

    La Coupe d’Afrique des Nations est arrivée à la finale. Mercredi dernier les équipes se sont disputé le ticket pour tenter de décrocher le trophée de la Coupe. Pas besoin de dire que les enjeux étaient grands que ce soit pour le Ghana ou le Nigéria qui sont de fortes sélections ou bien le Burkina Faso, véritable révélation de ce tournoi, ou encore le Mali dont l’équipe s’est fortement soudé pour réjouir leur pays.

    Et bien le Mali n’a pas pu résister face au Nigéria. Pour reprendre les propos du capitaine malien Seydou Keita recueillis par Eurosport il pense que son équipe a « commis des erreurs » dans ce match et n’a pas su profiter de « leurs moments fort ». Dans tous les cas le Mali a acquis une expérience précieuse pour ses jeunes joueurs. Maintenant il leur suffit juste de la mettre à profit. Si l’on retourne au match, il a été largement dominé par l’équipe nigériane. Le score final sera de 4 à 1. Le premier but est une tête d’Elderson qui se couche pour atteindre un ballon centré par Moses à partir de la droite de la surface malienne. Le deuxième arrive 5 minutes plus tard à la 30ème minute. Emenike arrive jusqu’à la ligne des 6 mètres pour passer le ballon à Ideye Brown qui l’envoie vers le but tout en chutant, déséquilibré par un défenseur. La première mi-temps va bientôt finir mais le Nigéria n’est pas près de s’arrêter, l’équipe marque son troisième but sur un coup franc tiré par Emenike, le ballon percute Sissoko dans le mur et prend le gardien malien Samassa à contre-pied. Le quatrième ballon arrive dans les filets du Mali après une erreur défensive : Musa se lance tout seul dans le camp adverse par la droite laissant derrière lui des défenseurs, arrive dans la surface et trompe le gardien frappant à ras de terre. C’est la 60ème minute, il faut réagir pour le Mali d’autant plus que le Nigéria marque encore un but qui est refusé à cause d’un hors-jeu. Sa réaction est concrétisée un quart d’heure avant la fin du match. C’est Diabaté qui centre en retrait dans la surface nigériane pour trouver Cheik Diarra qui place le ballon dans l’angle droit du but. Après quoi le rythme de la rencontre ralentit et il devient clair que le Nigéria passe en finale !

    L’autre-demi finale sera moins chargée en termes de buts mais il y aura de l’action quand même. Le Ghana se lance tout de suite à l’attaque mais les efforts des joueurs n’aboutissent qu’à un penalty bien que l’accrochage qui en est à l’origine paraisse assez discutable. Quoi qu’il en soit Wakaso Mubarak transforme ouvrant le score pour son équipe. Le jeu reste équilibré jusqu’à la pause. A la sortie des vestiaires les burkinabés multiplient leurs occasions avec notamment Bancé qui reprend de la tête un corner mais l’incroyable gardien ghanéen Dauda réussit à le stopper juste sur la ligne du but le replaquant apparemment contre la barre transversale. Quelques sept minutes plus tard, soit à la 60ème minute, le Burkina Faso parvient à finaliser une de ses offensives. Bancé repart cette fois en buteur après avoir frappé un ballon à ras de terre en trompant Dauda. L’attaquant burkinabé crée plus tard encore un peu de soucis pour la défense ghanéenne : les burkinabés jouent un corner, le ballon arrive sur un attaquant qui le remet par un contrôle de poitrine à Bancé et celui-ci déclenche un tir puissant mais Afful posté sur la ligne du but parvient à le repousser tant bien que mal. Les équipes devront tenir encore les prolongations car elles arrivent au bout du temps principal à égalité. En prolongation le Burkina Faso manque tout juste de se faire un deuxième but, le ballon est au fond des filets, mais l’arbitre a sifflé une faute sur le ghanéen Asamoah en début d’action. Les autres occasions du Burkina Faso, car c’est eux qui s’en créent principalement, ne sont pas concrétisées malgré des tirs surprenants de ce même Bancé. C’est en toute logique donc que l’on procèdera à une séance de tirs aux buts. Quand arrive la balle du match le gardien burkinabé Diakité ne se laisse pas faire et sort le tir du ghanéen Badu. Ça y est le Burkina Faso passe !

    De ce fait la Coupe d’Afrique sera disputée dimanche, 10 février, entre le Burkina Faso et le Nigéria. Le grand suspens : est-ce que la sélection burkinabée réussira à dépasser le Nigéria pour prendre le titre avec la coupe après un parcours sans exagération historique ? Le match pour la troisième place sera joué entre le Mali et le Ghana le jour précédent, soit samedi, 9 février.

    N’oubliez pas de visiter le site internet de la Voix de la Russie pour plus d’actualités sur d’autres sports. Merci et à bientôt !

    Lire aussi:

    Les troupes françaises éliminent 20 djihadistes à la frontière Mali-Burkina Faso
    Au moins un Français parmi les victimes de l'attaque «terroriste» du Burkina Faso
    Ce que l’on sait sur l’attaque «terroriste» d’un restaurant de Ouagadougou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik