Ecoutez Radio Sputnik
    La chronique des contacts franco-russes 11.02.2013

    La chronique des contacts franco-russes 11.02.2013

    Photo : EPA
    Analyse
    URL courte
    0 0 0 0

    L'entreprise automobile « PSMA Rus », entreprise commune du groupe français Peugeot Citroën et du groupe japonais Mitsubishi, située à Kalouga, prévoit d'élargir en 2013 jusqu'à 4 le nombre de modèles de voitures produits. Actuellement l'usine fabrique les Peugeot 408 et les Mitsubishi Outlander.


    L'entreprise automobile « PSMA Rus », entreprise commune du groupe français Peugeot Citroën et du groupe japonais Mitsubishi, située à Kalouga, prévoit d'élargir en 2013 jusqu'à 4 le nombre de modèles de voitures produits.

    Actuellement l'usine fabrique les Peugeot 408 et les Mitsubishi Outlander. En 2013 cela seront également les Citroën C4L et les Mitsubishi Pajero Sport ».

    L'année dernière l'entreprise a produit plus de 40 mille voitures.

    Le speaker de la Douma d'Etat Sergueï Narychkine a annoncé qu'il présidera le Comité russe chargé de la préparation au centenaire de la Première guerre mondiale. Actuellement, dans le gouvernement de Russie on forme le Comité d'organisation des manifestations consacrées au 100ème anniversaire de la guerre. Selon les speaker, la Russie s'est mise à se préparer au centenaire de la Première guerre mondiale il y a deux ans, il existe même l'Association de la commémoration de la Première guerre mondiale qui a déjà organisé quelques manifestations. L’association historique russe s'occupe également de la préparation à cet événement. Il a rappelé que la Russie et la France étaient alliés pendant la Première et la Seconde guerres mondiales. « Aujourd'hui nous devons être ensemble et ne pas oublier les soldats russes qui ont lutté dans le Corps expéditionnaire russe, et les pilotes français de « Normandie-Niemen » qui ont lutté avec les aviateurs soviétiques contre le nazisme », a dit l'homme politique.

    Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a déclaré que la Russie accomplira complètement ses engagements de contrat avec ses partenaires français concernant les deux premiers porte-hélicoptères. Toutes les questions problématiques qui « surgissent » seront étudiées pendant les consultations franco-russes concernant la coopération militaro-technique le 14-15 février.

    « Il a également souligné que la commission militaro-industrielle a exigé aux experts militaires et industriels de présenter le rapport sur le niveau d'adaptation des systèmes des « Mistrals » aux standards et conditions russes. « Selon les résultats de cet examen, les mesures nécessaires, y compris dans la coopération avec les partenaires français, seront prises », - a dit le vice-premier ministre.

     L'utilisation des technologies numériques dans l'enseignement des langues étrangères sera le sujet principal du Salon linguistique international Expolangues à Paris.

    Sur le stand interactif, créé avec la participation du Centre russe pour la culture et la science à Paris, les universités principales de Russie et des maisons d'édition spécialisées ont présenté de nouvelles méthodes et des programme d'enseignement du russe à distance aussi bien que la nouvelle version française du poème de Pouchkine « Eugène Onéguine ».

    Selon le chef de la représentation de Rossotroudnitchestvo en France Igor Chpynov, « la participation du pays à ce salon est un signe de ce qu'une grande importance est attribuée à la langue nationale comme à la partie composante de son image politique et humanitaire ». « La participation annuelle de notre pays au salon « Expolangues » symbolise le fait que l'intention de la Russie de promouvoir des positions internationales de la langue russe dans le monde est sérieuse et qu'elle a l'intention de les défendre en rivalisant avec d'autres langues de communication internationale », -a-t-il souligné.

    L'accord qui suppose le soutien au développement de l'exposition de l'art russe, est signé par le directeur du Louvre Henri Loyrette, le président du Conseil économique des entreprises françaises et russes de la Chambre de Commerce et d’industrie franco-russe (CCIFR) Guennadi Timtchenko et le membre du Conseil économique de CCIFR Andreï Filatov. Selon l'accord, le Louvre complétera sa collection par les chefs-d’œuvre de la peinture russe, alors que jusqu'à présent il ne possédait que des icônes de l'Ancienne Russie

    Lire aussi:

    Un centre linguistique russe ouvre ses portes à l’Université de Damas
    Grande guerre: les restes d'un poilu russe découverts en France
    Retour vers le passé: des objets de soldats de la guerre 14-18 refont surface
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik