Ecoutez Radio Sputnik
    L’actualité sportive 11.02.2013

    L’actualité sportive 11.02.2013

    Photо: EPA
    Analyse
    URL courte
    0 0 0 0

    La coupe d’Afrique des Nations vient de s’achever dimanche. La finale opposait le Burkina Faso que personne ne s’attendait à voir à ce stade de la compétition au Nigéria largement favori du tournoi. Le Burkina Faso avait peut-être une autre surprise en réserve.


    La coupe d’Afrique des Nations vient de s’achever dimanche. La finale opposait le Burkina Faso que personne ne s’attendait à voir à ce stade de la compétition au Nigéria largement favori du tournoi. Le Burkina Faso avait peut-être une autre surprise en réserve.

    Il n’en reste pas moins que le Nigéria est un adversaire féroce. Bien que privés d’Emmanuel Emenike ils devaient tout de même causer des soucis à la défense burkinabé avec leurs joueurs offensifs. Impossible aussi de ne pas considérer le travail de l’entraîneur nigérian Stephen Keshi qui a persisté en misant sur ses jeunes joueurs plutôt que sur l’ancienne garde.

    Charles Kaboré, le milieu du Burkina, disait à Eurosport que tous leurs adversaires jusque là étaient considérés comme favoris et pourtant les Burkinabés ont réussi à se défaire de quelques-uns d’entre eux. Pour Kaboré son équipe arrivait en finale modeste sans se prendre la tête même s’il y a avait une raison pour se réjouir : le retour de Jonathan Pitroipa à qui la CAN a enlevé son carton rouge de demi-finale.

    La rencontre de ces deux équipes manquait pour certains de rythme. Le but de la victoire, car il sera le seul, arrivera peu avant la mi-temps, à la 40ème minute. Sunday Mba récupère le ballon après une frappe de l’un de ses coéquipiers contrée par un défenseur, trompe un autre défenseur en lui infligeant un sombrero et conclut son action par une demi-volée pour que le ballon se retrouve dans les filets derrière le gardien burkinabé resté immobile. Stephen Keshi néamoins ne paraissait pas rassuré et il lui passait un petit geste impatient à chaque nouvelle action ratée de ses joueurs.

    Même réaction évidemment chez le coach du Burkina Faso et il y a avait de quoi être impatient : en effet, le buteur burkinabé Bancé ne cadre pas une de ses frappes envoyée à vingt mètres du but. Charles Kaboré et Aristide Bancé essayent de combiner plus tard, dans la deuxième mi-temps, ce premier trouvant ce deuxième sur un centre mais la tête de Bancé va directement dans les gants du portier nigérian. Le tir de Wilfried Sanou à un quart d’heure de la fin du match ne sera pas plus heureux, il place une frappe à ras du sol dans la surface mais le gardien nigérian Vincent Enyeama était bien sur ses gardes pour la dévier en corner juste à côté du poteau. Mais finalement rien ne perturbera le jeu d’un Nigéria si près d’un nouveau titre, l’arbitre donnera le dernier coup de sifflet et les nigérians pourront enfin savourer pleinement leur consécration de champions d’Afrique ! Et ils pourront aussi de plein droit sortir leurs maillots Champions of Africa pour achever leur triomphe !

    Le Burkina Faso aura parcouru du chemin pour en arriver à la finale. Et malgré leur défaite contre le Nigéria ils ne peuvent éprouver que de la fierté pour leur prestation !

    Dimanche a aussi été la dernière des quatre journées compétitives du rally de Suède. Tout commençait par une victoire presque traditionnelle de Sébastien Loeb mais c’est un autre français, Sébastien Ogier, qui remportera finalement l’étape suédoise du WRC 2013. Il se place dans le classement final juste devant Sébastien Loeb et le norvégien Mads Østberg. La prochaine étape aura lieu au Mexique du 7 au 10 mars.

    Un incident curieux mais difficile à trancher s’est produit en Ligue 1. La rencontre AS Saint-Etienne-Montpellier « fera couler beaucoup d’encre » comme le constate Le Point. Le match a été perturbé par des chutes de neige au point que la rencontre a dû être interrompue pour un long moment. Pourtant elle n’a pas été annulée au grand soulagement des stéphanois qui menaient 3 à 1 et pour qui cela aurait entraîné un grand préjudice. Le match sera continué et se terminera sur un score de 4 à 1.

    Restez avec nous, à très bientôt !

    Lire aussi:

    Au moins un Français parmi les victimes de l'attaque «terroriste» du Burkina Faso
    Ce que l’on sait sur l’attaque «terroriste» d’un restaurant de Ouagadougou
    700 djihadistes de Boko Haram se rendent aux militaires nigérians
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik