Ecoutez Radio Sputnik
    Le jour de Saint Valentin à l’époque de la mondialisation

    Le jour de Saint Valentin à l’époque de la mondialisation

    © flickr.com/Peggy2012CREATIVELENZ/cc-by 3.0
    Analyse
    URL courte
    0 0 0
    S'abonner

    Le jour de la Saint Valentin a été marqué en Inde, au Pakistan et en Indonésie par des manifestations de protestation contre cette fête pourtant absolument inoffensive.


    Le jour de la Saint Valentin a été marqué en Inde, au Pakistan et en Indonésie par des manifestations de protestation contre cette fête pourtant absolument inoffensive. Les autorités indonésiennes ont même appelé les parents à interdire à leurs enfants toute participation à la fête de Saint Valentin qui, selon elles, humilie la tradition islamique. La population du Pakistan quant à elle s’est montrée relativement plus tolérante vis-à-vis de la Saint Valentin. Pendant que les islamistes protestaient contre «ce rite dépravant » une bonne moitié des Pakistanais se promenaient allégrement dans les rues avec des fleurs et des ballons multicolores.

    Or, aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est en Inde et notamment chez les adeptes de l’hindouisme que la fête des amoureux a provoqué la réaction la plus agressive. Dans certains Etats de l’Inde les jeunes gens sont sortis dans les rues pour protester contre « cette vulgarité occidentale » tandis que Dimpy Kohli, président du parti Hindustan Shiv Sena, a dénoncé « la sauvagerie liée à la fête de Saint Valentin » qui est hostile, selon lui, à la culture de l’hindouisme.

    Je dois avouer que cette dernière allégation de M. Dimpy Kohli m’a passablement déconcerté. Pendant les deux derniers mois une série de viols collectifs ont eu lieu en Inde dont certains avaient provoqué la mort des victimes. Selon les statistiques officielles, on enregistre en Inde quelque 25.000 cas de ce genre de crime par an, et la justice du pays se montrait, jusqu’à présent, plutôt indulgente vis-à-vis de ces méfaits. Ce n’est que grâce à une explosion des protestations au sein de l’opinion nationale contre cet état des choses que les autorités indiennes se sont décidées à combattre ces crimes sordides de manière plus sévère.

    Si je ne me trompe pas les hindouistes n’ont jamais participé aux manifestations contre l’impunité des viols. Par contre ils s’attaquent à la fête de Saint Valentin qui ne prêche que l’amour et l’amitié. Doit-on en déduire que les viols collectifs font partie intégrante de la grande culture de l’hindouisme ?

    Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik