Ecoutez Radio Sputnik
    Erich Honecker : la nourriture doit être simple, chaude et allemande

    Erich Honecker : la nourriture doit être simple, chaude et allemande

    © Photo: ru.wikipedia.org/Deutsches Bundesarchiv (German Federal Archive)/cc-by-sa 3.0
    Analyse
    URL courte
    0 4501

    L’ex-leader de la République démocratique allemande Erich Honecker décède en 1994 au Chili.

    L’ex-leader de la République démocratique allemande Erich Honecker décède en 1994 au Chili. Honecker, leader du parti socialiste unifié d’Allemagne, abandonne la Patrie après le procès auquel il est accusé d’assassinat de gens ayant essayé de pénétrer de Berlin Est à Berlin Ouest. Honecker connaît des élans et des chutes : il fait ses études à Moscou, est en prison sous les nazis, est leader de la Jeunesse libre allemande. En 1971 Honecker devient Secrétaire général du Comité central du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED). Pendant la perestroïka il est privé en octobre 1989 de tous ses postes. Après la réunification de l’Allemagne les organes judiciaires éditent le mandat d’arrêt d’Honecker et il essaie de s’abriter à l’étranger, ensuite regagne la Patrie, comparaît devant le tribunal, est mis en liberté en raison de santé, déménage au Chili.

    Les uns maudissent aujourd’hui Erich Honecker et l’Etat socialiste qu’il dirigeait. D’autres, par contre, sont nostalgiques de la RDA.

    Les souvenirs de Lothar Herzog, majordome d’Erich Honecker, paraissent en 2012. Le livre recèle des détails intéressants concernant la vie quotidienne de l’élite d’Allemagne de l’Est, notamment sur les goûts gastronomiques de l’administration de l’Allemagne démocratique. Selon Lothar Herzog, les membres du Bureau politique du SED qui partagent les repas d’Honecker ne sont pas du tout recherchés, leurs manières laissent à désirer.

    Serveur professionnel, Lothar Herzog travaille chez Erich Honecker pendant plus de douze ans et ne réussit jamais à s’entretenir avec son chef par téléphone. Selon Herzog, le leader d’Allemagne de l’Est cache toujours ses sentiments et ne parle jamais à son majordome aux sujets qui ne concernent pas ses fonctions. En travaillant à la villa d’Honecker à Wandlitz, village au bord du lac dans la banlieue de Berlin, Herzog s’abstient lui aussi de conversations. « Je sers les plats et je me tais », se souvient Herzog. En 1984 il est licencié sans savoir pourquoi. Il apprend après la publication des archives de la Stasi que les services spéciaux interceptent un entretien téléphonique de sa fille avec un abonné à Berlin Ouest et c’est pour ça qu’Herzog est licencié.

    Selon le majordome d’Honecker, celui-ci n’est pas gourmet. Il mange très vite en prenant le déjeuner avec de la bière ouest-allemande. Il y a toujours sur la table d’Honecker des chopes avec de la bière DAB ouest-allemande ainsi que les cigarettes HB pour son épouse Margot, ministre de l’enseignement populaire en RDA. Honecker ne boit la bière Radeberger faite en RDA qu’aux repas avec les invités.

    Erich Honecker préfère une nourriture allemande simple. Selon Lothar Herzog, les mets doivent correspondre à trois critères : être simples, chauds et allemands. Il aime bien des croquettes (boulettes) aux pommes frites, du porc Kassler et une soupe aux pommes de terre.

    L’un des cuisiniers kremlinois de l’époque de Brejnev se souvent qu’on réfléchit pendant longtemps en prévision de la visite d’Erich Honecker en URSS comment le régaler et il est décidé de servir, en plus des hors d’œuvre russes traditionnels, du chou cuit à l’étouffée aux saucisses faites dans un atelier spécial. Selon les témoins oculaires, les Allemands dévorent ces saucisses.

    Erich Honecker décline d’habitude le gibier, le poisson et les desserts. En ce qui concerne les fruits, il ne boit que des jus. Honecker prend tous les matins du jus frais de citron : pur sans sucre, une bombe de vitamines le protégeant contre la grippe et les infections. Ayant peur d’infections, pendant les repas où il doit échanger de poignées de main, le leader de la RDA va laver les mains, écrit dans son livre Lothar Herzog.

    Lire aussi:

    Sites russes bloqués par Kiev: «même situation qu’à l’époque de la RDA et de la RFA»
    Ce croquis attribué à un peintre mineur était un authentique Rembrandt!
    Frank-Walter Steinmeier élu président de l'Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik