Ecoutez Radio Sputnik
    L’actualité sportive 04.06.2013
    Photo : EPA

    L’actualité sportive 04.06.2013

    Analyse
    URL courte
    0 0 0 0

    Bonjour à tous et bienvenue dans l’émission du sport sur La Voix de la Russie !

    Pour cet épisode nous vous proposons de revenir sur la finale de la Ligue des Champions d’il y a à peu près une semaine. Comme vous le savez peut-être, le chemin vers la finale était dramatique, s’il y a lieu d’employer un tel terme, car chaque édition de ce tournoi prend nécessairement une tournure dramatique pour les supporteurs et les clubs qui ont dû s’arrêter à quelques pas seulement de l’éventuelle victoire. En 2013 c’était le cas du Paris Saint-Germain qui n’a pas pu franchir le cap Barcelone en quart de finale. Les demi-finales cette année arboraient les couleurs de l’Allemagne et de l’Espagne avec à l’affiche deux grandes parties : le Bayern de Munich affrontait le club catalan d’une part et Borussia Dortmund devait jouer contre le Real Madrid d’autre part. Contre toute attente, le Bayern s’est défait la tête haute du rival pyrénéen le battant à deux reprises : 3 à 0 en sortie et 4 à 0 à domicile. Borussia Dortmund avait plus de mal à surpasser le Real de Madrid subissant une défaite 2 à 0 à l’aller mais remportant finalement le match retour en Allemagne 4 à 1. La finale était ainsi purement allemande.

    *

    Les deux clubs se lancent sans prélude dans le combat. Les actions dangereuses vont pleuvoir des deux côtés, cependant ce n’est qu’après la mi-temps qu’une d’entre elles sera concrétisée. Il s’agit d’un mouvement offensif de l’équipe aux maillots rouges engagé par un ballon que l’on a dégagé en milieu de terrain. Mario Mandzukic est à la réception. Avec un contrôle de la poitrine il remet la balle à Arjen Robben qui progresse jusq’à la surface adverse. Arrivé là il passe le ballon à Frank Ribéry qui tente avec succès de percer la défense, et le redonner à Robben. Ce dernier croise la course de la balle s’élançant vers l’angle gauche de la petite surface et emportant derière lui Mitchell Langerak, le gardien du Borussia. Au dernier moment il centre le ballon, sortant lui-même du terrain et laissant du champs libre à Mandzukic qui n’avait qu’un but libre devant lui. Il lui suffisait de reprendre le centre sur une demi-volée après un rebondissement et les deux joueurs noir et jaune sur la ligne du but ne l’ont pas pu empêcher de rentrer. Mandzukic a eu le bon réflexe de remonter le terrain dans le dos de la défense dès le début de l’attaque. Mais le plus grand travail a été fait par le Français Frank Ribéry qui a réussi à faire avancer le ballon dans la surface malgré trois hommes qui se sont jetés sur lui. Le tout se passe à la 60ème minute du match.

    *

    La riposte ne devait pas tarder. Le Borussia entreprend une montée dans le camp adverse, le ballon circule entre les joueurs et c’est Marco Reus qui en a la possession dans la surface où il confronte Dante Santos. Celui-ci ne peut pas s’empêcher de commettre un geste peu délicat où il laisse traîner sa jambe à mi-hauteur du corps de Reus et l’appuie contre lui assez délibérément. L’arbitre siffle un pénalty. Ilkay Gündogan le transforme sans problème prenant Manuel Neuer à contrepied et frappant une balle à ras de terrain dans l’angle gauche du but tandis que Neuer était parti à droite. De cette manière, le match recommence avec les compteurs à zéro. C’est la 68ème minute.

    *

    Le restant du match sera tout aussi impressionnant en termes d’offensives. Robert Lewandowski aura même le temps de marquer un but mais il a malheureusement contrôlé la balle de la main. Le but est annulé. Par contre, le Bayern prend une excellente option sur la victoire grâce à la performance d’Arjen Robben qui vient conclure une action partie de très loin, du milieu du terrain, comme pour le premier but. Un milieu bavarois dégage sur l’omniprésent Frank Ribéry juste devant la surface adverse. Ribéry remet le ballon en le contrôlant du talon vers le point du pénalty. Un défenseur jaune et noir essaie de l’intercépter mais ne fait que le toucher. La balle est réprise par Arjen Robben qui se détache des trois défenseurs tous à terre et déjoue délicatement la parade du gardien envoyant doucement une frappe croisée et pas très rapide dans l’angle droit du but. Et ceci sera le point final de la Champion’s League 2013, et les joueurs du Bayern vont finalement pouvoir soulever la Coupe aux grandes oreilles après une victoire bien méritée sur un score de 2 à 1 face à leurs compatriotes du BVB.

    Voilà comment s’est terminée la Ligue des Champions saison 2013. Quant à nous, on se dit au revoir à la prochaine fois !

    Lire aussi:

    Ronaldo marque l'incroyable total de 101 buts en C1
    Une lettre de revendication à Dortmund demande à Merkel de fermer la base US à Ramstein
    Attaque de Dortmund: le journal berlinois Tagesspiegel reçoit une lettre de menaces
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik