Ecoutez Radio Sputnik
    Eléments : la première tempête de la saison en Europe
    Photо: EPA

    Eléments : la première tempête de la saison en Europe

    Analyse
    URL courte
    0 110

    L’Europe a subi sa première tempête de la saison. En France des vents violents ont balayé les côtes de la Bretagne et un grand quart Nord-Ouest du pays entre dimanche et lundi.

    Une seule victime a été recensée en France, une femme emportée par les vagues. La tempête a par ailleurs engendré de fortes perturbations dans les transports et plusieurs centaines de milliers de foyers ont été victimes de coupures électriques. Stéven Testelin prévisionniste à météo France nous a affirmé que la tempête Christian est quelque chose de normal en automne et que les services météo l’ont vue arriver :

    Stéven Testelin.« Ce n’était pas une tempête très intense, on en a connu de plus fortes violentes. Les vents étaient normaux pour la saison. C’est vrai que les tempêtes sont un peu plus fréquentes en automne et en hiver, donc en ce moment c’est plus propice. »

    La Voix de la Russie. Est-ce que l’on avait pu prévoir ce phénomène ? J’ai cru comprendre d’après les actualités que l’on a été pris au dépourvu ?

    Stéven Testelin.«Le phénomène a été prévu, ça fait plusieurs jours que l’on parle de coups de vent, parce que à plusieurs jours à l’avance il est difficile de donner précisément les valeurs. Pour ce qui est des valeurs on les a prévues la veille et ça a été conforme, c’était un peu inférieur aux valeurs prévues à l’intérieur des terres et tout à fait conforme au niveau des littoraux. »

    LVdlR. Est-ce que maintenant c’est terminé ? On peut dire que c’est fini, étant moi même à Paris, je peux dire que l’on ressent quand même des vents assez forts.

    Stéven Testelin.«La tempête en elle même est terminée, après on est toujours dans un flux rapide d’Ouest, donc on a toujours un vent assez fort. Surtout que là on est passé dans la « traine » de la perturbation avec un régime d’averses entrecoupé d’éclaircies et donc c’est un régime sujet à des vents qui peuvent atteindre 60-70 km/h mais ce sont des vents qui sont habituels, certes sensibles, mais habituels, mais pas tempétueux. »

    LVdlR. Pendant la tempête les vents atteignaient quelle vitesse ?

    Stéven Testelin.« La vitesse maximum relevée était de 147 km/h, c’était au cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais et dans plusieurs endroits côtiers on a atteint les 130 km/h et à l’intérieur des terres on a été au alentours de 100 km/h et plus localement 110 km/h. »

    LVdlR. Si l’on compare avec l’histoire de la France, y-a-t-il déjà eu des tempêtes beaucoup plus fortes ou est-on dans la moyenne ?

    Stéven Testelin.«Il y a eu des tempêtes beaucoup plus fortes, déjà les tempêtes de 1999, qui étaient exceptionnelles, la tempête Xynthia et la dernière en date Joachim étaient plus fortes. Là on est dans une tempête d’intensité moyenne, avec les vents les plus forts essentiellement concentrés sur les littoraux. »

    LVdlR. Est-ce que après cette tempête Christian on peut prévoir comment va se dérouler la saison des tempêtes ?

    Stéven Testelin.« On ne peut pas actuellement prévoir si l’on aura plus de tempêtes ou moins de tempêtes ce n’est pas possible. C’est une saison qui est propice, il peut très bien y en avoir d’autres comme il peut ne plus y en avoir d’ici à la fin de l’hiver prochain. Ca dépend complètement des conditions générales sur l’ensemble de la planète.» T


    Lire aussi:

    Une tempête, qui porte la mort sur son passage, détruit un café en une seconde
    Après l'Ophelia, la tempête Brian s'abat sur l'Irlande et les côtés britanniques
    La tempête tropicale Katia se forme dans le golfe du Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik