Ecoutez Radio Sputnik

    Analyse

    Français, Wahhabite, Antisémite, Russophobe...

    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    Il se peut que d’ici 20 ans, ce soit une réponse reflétant un état d’esprit type de la plupart de Français. Nous vivons une époque où les uns font les frais des affinités des autres. A maintes reprises et encore enfant, ayant grandi dans une famille russe en France, il m’est arrivé d’affronter ceux qui me cherchaient noise pour mes origines. La première fois, je me rappelle, je me suis retrouvé dans la partie du lycée Janson de Sailly réservée à ceux de la classe de terminale. Je déambulais dans la cour. Un groupe s’est approché de moi, m’a traité de « sale Russe » et puis un gars qui était mon aîné de 5 ans au moins m’a collé une gifle. Je n’ai rien compris à l’époque. Lorsque les gens se plaisent à haïr, ils le font avec beaucoup d’imagination. Il est extrêmement difficile de leur apprendre de bonnes manières et leur expliquer que les autres ne sont pas coupables de leur triste état. Il est toujours plus facile de se défouler sur un faible, un enfant sans défense ou un vieillard qu’il soit Juif ou Russe. J’ai cité les deux nations parce qu’elles ont de loin le plus souffert lors de la Seconde Guerre mondiale. 22 millions de Russes tués, 6 millions de Juifs exterminés ! Les uns aussi bien que les autres ne faisaient pas partie de la pyramide des races hitlériennes et étaient censées disparaître à jamais dans les oubliettes de l’histoire. Hitler voulait faire sauter le Kremlin et créer un lac artificiel à l’emplacement de Moscou.

    J

    Jusqu’aux derniers jours je croyais que l’antisémitisme avait complètement disparu de l’Hexagone. Et voilà qu’il semble refaire surface avec l’apparition de nouveaux maîtres en provenance du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Marek Halter est une figure de proue des plus légendaires de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il nous raconte le comment et le pourquoi de cette histoire.

    Marek Halter. « C’est une vieille histoire ! Quand tout va bien sur le plan économique, quand votre femme est en bonne santé, les enfants sont dans les grandes écoles et vous avez un bon travail, alors vos voisins juifs, arabes, noirs ou chinois ce sont vos amis. Il n’y a pas de problème ! Mais dès que vous perdez votre travail, votre femme tombe malade et vos enfants ne vont plus à l’école, du coup, ceux de vos voisins qui ne vous ressemblent pas tout à fait, deviennent vos ennemis. Vous vous dites : « Ils prennent mon travail ! Ils prennent le lit dans l’hôpital que j’aurais pu et dû avoir ! » C’est bien cela qui se passe aujourd’hui en Europe.

    Depuis la guerre, pendant 50 ou 60 ans, on vivait en paix. Et puis il y avait aussi le souvenir de 6 Millions de Juifs massacrés… Même ceux qui n’aimaient pas les Juifs ne pouvaient pas le dire. Or 60 ans c’est beaucoup ! Plus que 60 ans ! Il y a eu de nouvelles générations qui ont grandi… Pour qui la Deuxième Guerre mondiale est aussi éloignée que la Première Guerre mondiale. Et puis il y a maintenant une vraie crise en Europe. Il y a le chômage et les impôts. Les gens manifestent et ils voient dans chaque personne, chaque voisin qui est un peu différent et a une autre culture, qui a une autre tradition et parle une autre langue, un ennemi personnel ! Et l’antisémitisme revient avec le racisme. Quand il ne s’agit pas d’un racisme ou antisémitisme d’Etat, ça va encore ! Mais en Hongrie cela devient un antisémitisme d’Etat ! C’est comme ça qu’Hitler est arrivé au pouvoir. On cherche un bouc émissaire. Pendant la crise des années 30, Hitler a trouvé un bouc émissaire : les Juifs ! D’où les premiers pogroms, la nuit de cristal et on connaît la suite. A l’heure actuelle, nous passons un mauvais moment. J’espère que la crise ne débouchera pas sur des guerres. En général, une crise de cette ampleur débouche toujours sur des guerres. Or aujourd’hui je ne vois pas contre qui on pourrait faire la guerre ? L’Allemagne fait partie de l’Europe. La Russie a changé : il n’y a pas de problèmes ! Il reste l’Iran, mais c’est loin ! On ne va pas quand même pas faire la guerre à l’Iran rien que pour résoudre nos problèmes ! Le moment est d’autant plus difficile qu’aujourd’hui nous n’avons même pas l’antidote ! Avant il y avait de grands partis politiques. Il y avait le socialisme, le communisme, le conservatisme… Tout cela ne mobilise plus les gens. C’est fini ! Il reste l’Eglise et les religions. Quand les gens sont angoissés, ils vont à l’Eglise, au temple, à la synagogue, à la mosquée. Mais les religions sont-elles capables de freiner les pulsions qui nous habitent ? Je ne sais pas, surtout que certaines religions sont au contraire en train d’attiser cette pulsion de mort.

    Donc nous passons un mauvais moment. Je prépare moi-même avec quelques amis une grande marche le 27 novembre à Paris contre le racisme et l’antisémitisme. On va voir combien nous serons. Peut-être bien nous serons 10 ou 20 ou 30 – je n’en sais rien ! Ce sera intéressant de voir comment les gens réagissent ! Nous vivons quand même aujourd’hui dans les pays où l’antisémitisme est condamné par la loi. Donc nous sommes protégés par la loi! »

    La Voix de la Russie. A ce propos, le Directeur du Centre Simon-Wiesenthal de Culture Juive Shimon Samuel a adressé une lettre à la baronne Catherine Ashton dans laquelle il note que la notion d’antisémitisme a disparu du site FRA, Agence des Droits Fondamentaux défendus par l’UE. S’agit-il d’une faute de frappe ?

    Marec Halter. « Non ! Ce n’est pas une coquille ! Je dirais que l’UE essaie de faire plaisir à tout le monde. Je voulais dire faire plaisir aussi à des groupes de musulmans extrémistes qui voient un peu dans cette protection des Juifs d’une certaine manière la protection d’Israël dans sa guerre avec les Palestiniens. Il y a une tendance ici en Europe qui est extrêmement dangereuse quand on voit qu’avec tout ce qui se passe : les dangers qui nous guettent, le chômage, la crise… l’UE se penche sur le droit ou non à la circoncision ! J’ai pensé& de lancer sur le Twitter un dessin d’insecte circoncis et dire : « Cette chose que vous n’aimez pas et qui est la mienne, pourquoi ne l’aimez-vous pas ? » Je vais peut-être le faire et ce sera bien sûr une provocation ! La circoncision existe depuis 4 mille ans. Ce n’est pas ça qui a tué 6 millions de Juifs ! Ce sont les incirconcis qui l’ont fait ! Il y a des choses encore à dire. Je ne lancerai peut-être pas une pétition mais un appel ; c’est extraordinaire comment les vieux démons reviennent à la surface ! On pense que les gens ont appris quelque chose de l’histoire… Mais ils ne connaissent pas l’histoire. J’ai toujours dit qu’un homme qui ne sait pas d’où il vient ne sait pas où il va. C’est pour cela que j’écris des romans historiques pour apprendre aux gens de manière légère, romanesque d’où ils viennent pour qu’ils comprennent les fautes commises à répétition par leurs parents, leurs grands-parents, etc. Si on refait toujours les mêmes bêtises, à quoi est-ce que cela sert d’aller à l’école ?»

    Commentaires de l’Auteur. Comme nous voyons, les vieux esprits ne sont jamais assez exorcisés. Mais il est à dire que le phénomène est encore plus troublant. Il ne s’agit pas, à mon sens, de la renaissance du bon vieil antisémitisme des années 30 ! Point du tout ! Il s’agit de l’apparition en France d’une nouvelle idéologie en provenance des pays wahhabites. C’est les mêmes pays qui ont guerroyé dans le Caucase en se faisant passer pour la population locale et en enrégimentant pour une poignée de dollars de jeunes énergumènes ne parlant pas arabe sauf le cri « Allah akbar ! » C’est les mêmes seigneurs de la guerre qui font maintenant la loi en France et contre lesquels s’insurge la Princesse Shahla Pahlavi dans une lettre ouverte adressée à François Hollande, ce collaborationniste du nouvel ordre mondial wahhabite. Cette femme d’origine iranienne, courageuse, voire même intrépide qui a vu son père émasculé et puis décapité et elle-même violée à dix reprises par les islamistes à l’âge de 14 ans, a gardé sa foi musulmane intacte. Mais elle nous avertit tous, en tant que Française d’adoption qu’il faut faire barrage à l’endoctrinement wahhabite des Français à qui on impose la nourriture Hallal, le ramadan par voie de télévision, etc. Comment s’étonner que l’antisémitisme et la russophobie aient refait surface ? Les nouveaux idéologues fermement soutenus par le Président de la République entendent faire table rase de la civilisation judéo-chrétienne qui porta dans son giron la France. N’est-il pas grand temps de bouter dehors cette vermine qui mange le pays et traiter les collabos comme il se doit ? T

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    En Allemagne, l'antisémitisme croissant chez les musulmans inquiète les Juifs
    «Légalisez l'exécution des Juifs»: les actes antisémites se multiplient en Australie
    Antisémitisme: un manifeste «signé par des Arabes de service», selon Abdallah Zekri
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik