Ecoutez Radio Sputnik
    Les premiers pas dans la ville de Nijni Novgorod
    Photo : RIA Novosti

    Les premiers pas dans la ville de Nijni Novgorod

    Analyse
    URL courte
    0 11

    « Là où l’Oka enlace la Volga, là où le ciel est à portée de la main, il y a une ville d’une grande étendue, ressemblante tant à un rêve merveilleux, dont le nom est Nijni Novgorod…». C’est la chanson lyrique que l’on peut entendre sur les quais de la gare en arrivant à Nijni Novgorod.

    Aujourd’hui la ville est le centre du district fédéral de la Volga et la capitale administrative de la région. Fondée en 1221 au confluent de la Volga avec son affluent l'Oka, la ville joue depuis un rôle important dans la vie de la Russie. Il faut dire que les Russes l’appellent entre eux Nijni. C’est eux-mêmes qui l’appellent, d’ailleurs, parfois la « troisième capitale ». Ce nom a un fondement historique : au XIV siècle, à l’époque de morcellement féodal, Nijni Novgorod était la capitale d’une Grande Principauté. Bien que de nos jours son droit à être considérée comme la « troisième capitale » soit contesté par une autre ville russe Kazan, Nijni reste symbole de la région de la Volga. A l’époque soviétique elle était interdite d’entrée pour les étrangers, mais maintenant elle attire des touristes du monde entier. Depuis Nijni Novgorod on peut, entre autres, partir en croisière pour visiter les villes du célèbre Anneau d’Or ou de descendre jusqu’à la mer Caspienne. Aimez-vous le caviar ?

    Nijni Novgorod a survécu à plusieurs épreuves, que la Russie a subies tout au long de son existence. Les épreuves font naître des héros nationaux. En-voilà un. C’est le marchand de Nijni Novgorod Kouzma Minine qui, en 1612, accompagné du prince Dimitri Pojarski, chasse les troupes polonaises de Moscou afin de restaurer l’unité de l’Etat russe. Par la suite cela a permis à la dynastie des Romanov de s’installer sur le trône russe. Ceux de vous qui sont venus à Moscou, se souviennent, peut-être, du monument à Minine et Pojarski, devant la cathédrale Basile-le-Bienheureux ? A Nijni Novgorod, sur la place de l’Unité nationale, vous verrez exactement le même.

    Moscou n’est pas la seule ville en Russie à avoir son Kremlin. Nijni Novgorod en possède un aussi. Tout comme le Kremlin de Moscou, celui de Nijni, depuis une certaine époque, est paré de briques rouges. C’est une forteresse imprenable puisque depuis son apparition, le Kremlin de Nijni Novgorod n’a jamais été emporté !

    Poche de la Russie ou son porte-monnaie – c’est ainsi que l’on baptise la ville au XIX siècle. Pourquoi ? Et bien, Nijni Novgorod prospère à cette époque-là grâce à la grande foire qui s’étend sur la rive gauche de l’Oka. La foire qui prend le nom de la ville, et devient Nijégorodskaya, donne un coup de fouet au développement économique, ainsi que culturel, de la région. Le célèbre mécène Savva Mamontov, s’engage à en faire une grande scène où se produisent les étoiles de l’opéra russe. Il y crée un théâtre lyrique où il rassemble les plus grands talents de l’époque. C’est Mamontov-même qui invite en 1896 Fiodor Chaliapine, pas encore très connu, à participer aux concerts pendant la foire. C’est lui qui fait découvrir l’illustre Chaliapine au monde.

    A l’époque soviétique, la ville de Nijni Novgorod change de nom : jusqu’à l’éclatement de l’URSS on l’appelle Gorki. Le nom de l’écrivain soviétique Maxime Gorki qui est né dans cette ville, y attire toujours le monde. La maison familiale de Maxime Gorki s’étant transformée aujourd’hui en un splendide musée. La période soviétique dans la ville est également marquée par le boom industriel. De nombreuses usines s’implantent sur le territoire de la ville qui est désormais considérée comme une ville stratégique du pays. A propos, c’est à Gorki que l’on envoie le scientifique Andreï Sakharov en exile.

    Si vous restez toujours dubitatifs sur la nécessité de visiter la ville de Nijni Novgorod, voilà quelques références touristiques qui pourraient vous intéresser. A Nijni Novgorod, il y a le plus grand cirque, la plus longue voie aérienne, le plus haut quai au bord d’un fleuve, la plus grande station de métro, le plus gros tremplin et le planétarium le plus contemporain de la Russie !

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik