Analyse
URL courte
Par
0 615
S'abonner

La Russie reprend la construction de missiles lourds. Les essais du missile balistique intercontinental lourd «Sarmat» sont fixés à 2015. Il pourra transporter 10 tonnes de charge utile dans n'importe quel endroit du monde.

Le «Sarmat» remplacera le «Voevoda». Le missile «Voevoda» de 200 tonnes que l'OTAN appelait «Satan» a été inventé à l'époque soviétique et construit par les Ukrainiens. Cependant, ces caractéristiques n'ont pas jusqu'à présent d'analogues au monde. Le nouveau missile «Sarmat» de 100 tonnes sera deux fois plus léger que son prédécesseur. Il aura la portée de vol plus grande, portera plus de cargaisons et son service sera meilleur marché, a dit le vice-ministre russe de la défense Youri Borissov. 

Il suffit d'indiquer un chiffre: Sarmat pourra transporter 10 tonnes de charge utile. Il peut franchir les pôles Nord, Sud et est constamment prêt au combat, il peut sortir en quelques secondes du silo et frapper toutes les cibles. Les fragments de la construction sont déjà prêts. Les travaux se déroulent selon le calendrier. Je pense que nous commencerons aussitôt à remplacer méthodiquement le «Voevoda» par un nouveau système de missiles en élevant l'aptitude au combat de nos forces nucléaires stratégiques.

Tir d'un missile balistique intercontinental R-36M2 Voevoda  (code Otan: S-18 Satan)
Ministry of Defence of the Russian Federation

Il a été décidé à la charnière des siècles au ministère russe de la défense que les missiles lourds n'étaient plus nécessaires. Le groupe d'initiative de militaires et de constructeurs a eu besoin de près d'une décennie pour persuader la Commission militaro-industrielle de la nécessité de mettre le missile lourd en service dans les troupes de missiles stratégiques. Le « Sarmat » a été choisi parmi plusieurs projets, dit le membre du Conseil d'experts du président de la Commission militaro-industrielle auprès du gouvernement russe Victor Mourakhovski:

Le missile lourd «Sarmat» est un missile balistique intercontinental à combustibles liquides qui permet d'assurer les meilleures caractéristiques énergétiques et le poids maximal. Le missile prend le départ du silo grâce à la charge installée dans le silo, il est lancé sous une haute pression.

Les essais du missile entièrement prêt auront lieu dans une année. Le missile balistique intercontinental lourd «Sarmat» doit être mis d'ici 2020 en service dans les troupes russes de missiles stratégiques.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

Lire aussi:

Missile russe Sarmat: une charge utile de 10 tonnes (Défense)
Un nouveau missile intercontinental 100% russe en conception
Le missile russe Sarmat ne connaît aucune limite
De nouveaux missiles nucléaires pour l'armée russe
Tags:
Voevoda (missile lourd), RS-28 Sarmat (missile lourd), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook