Analyse
URL courte
Par
0 62
S'abonner

Une nouvelle image d'horreur a choqué l'opinion publique. Le 3 février, l'Etat islamique a publié une vidéo montrant l'exécution de l'otage jordanien Maaz al-Kassasbeh. Le même jour, le groupe djihadiste diffusait une autre vidéo. Un homme masque, entouré de six combattants, dont une femme, menaçait la France de nouvelles attaques.

Selon CNN qui cite une source française, dans la vidéo intitulée « Blow Up France » (« Explosez la France ») la femme serait Hayat Boumeddiene, compagne d'Amédy Coulibaly, auteur de l'attaque de l'Hyper Cacher porte de Vincennes, qui a fait quatre morts, ainsi que du meurtre d'une policière.

Amedy Coulibaly
© REUTERS / Social Media via Reuters TV

Tandis que les autorités françaises sont en train de travailler afin de confirmer (ou infirmer) cette piste, nous avons demandé de commenter la probabilité de l'apparition de Hayat Boumeddiene sur cette vidéo à Richard Labévière, journaliste français et chroniquer de « Mondafrique »
Tout en considérant qu'il faut toujours être prudent sur l'authentification du document aujourd'hui, Richard Labévière souligne que la présence de la petite Hayat Boumeddiene sur cette vidéo serait révélatrice et symptomatique. « Plusieurs dizaines de milliers de combattants djihadistes étrangers — européens et d'autres parties du monde — sont engagés en Syrie, dans le Front al-Nostra et de Daesh. Cette gamine, française d'origine algérienne, est l'illustration typique de 10 000 gamins d'origine française qui ont été recrutés soit dans une mosquée radicale en France, soit par des filières de recrutement, allaient rejoindre les fractions islamistes radicales en Syrie.

C'est la manifestation d'un problème franco-français.

On redécouvre après les attentats contre « Charlie Hebdo » que depuis les années 1990 il y a des quartiers ghettoïsés ou la police, les médecins, les pompiers ne mettent plus les pieds. C'est un problème social.

Vous avez un problème de deuxième niveau: c'est l'échec de l'école républicaine. Les instituteurs de l'école primaire, secondaire et même de l'université s'aperçoivent que les valeurs de la République sont très mal enseignés.

Le troisième problème franco-français — c'est l'état des prisons. L'activisme important ou les gens comme Djamel Beghal qui ramènait les groupes terroristes dans les années 1990 en France. Les gamins comme Kouachi peuvent rencontrer dans les prisons les responsables des groupes djihadistes.

Et vous avez également le problème des medias français. Ils sont d'irresponsabilité totale et manquent d'expertise, de professionnalisme.

« La problématique Boumeddiene » est la résultante de tous ces problèmes franco-français en résonnance avec la croissance d'activité d'un djihadisme armé dans le théâtre Irako-Syrien, ainsi que la bande Sub-Saharienne, Mauritanie et les coins reculés de l'Afrique. On est un peu dans l'espèce de croissance du djihadisme, salafi-djihadisme qui profite beaucoup de nouvelles technologies, cite des sites Internet radicaux. C'est un symptôme de l'évolution du capitalisme mondialisé qui n'a pas d'effets correctifs avec les Etats-nations. C'est un symptôme de crise de la Communauté Européenne et de la difficulté à comprendre ce qui se passe dans le monde arabo-musulman».

En fait, on peut autant qu'on veut essayer de deviner le vrai visage de la personne concrète qui apparaît dans une vidéo extrémiste. Mais le problème peut être tout autre: nous sommes déjà entourés de ces visages. Et mettre un nom concret sur ce visage ne nous permet de résoudre le problème qu'à court terme, isoler, arrêter cette personne.

D'après l'opinion de Richard Labévière le spectre du terrorisme est déjà devenue notre réalité.

Cette réalité est engendrée par un bouquet de problèmes franco-français.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Tags:
terrorisme, djihadisme, Richard Labévière, Amédy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook