Analyse
URL courte
0 563
S'abonner

Au malin malin et demi !

On ne sait toujours pas sur quoi comptait notre Obama le jour où il a rédigé sa nouvelle doctrine militaire, mais les Russes doivent bien en rire à la barbe de tous les bien-pensants de Washington qui font vraiment une belle bande des moutons de Panurge en affirmant des platitudes à dormir debout; Ainsi donc les Américains ont réaffirmé que leur ennemi juré serait, à ce qu'il paraît, la Russie! Quelle franchise à vous faire péter les plombs! Thierry Meyssan, géopoliticien et fondateur du site « Voltaire » qui sort en toutes les langues européennes y compris le russe, nous a décortiqué cette stratégie d'Obama qui frôle joliment l'indécence:

Thierry Meyssan. Les États-Unis continueront à subventionner des associations à l'étranger en choisissant leurs interlocuteurs de manière à pouvoir camoufler leurs coups d'État en « révolutions colorées ».
Enfin, les États-Unis s'attacheront à prévenir des massacres de masse [mais pas à ne pas en pratiquer eux-mêmes comme celui des 160 000 Libyens qu'ils avaient reçu mandat de protéger et qu'ils bombardèrent]. Pour ce faire, ils soutiendront la Cour pénale internationale [à la condition qu'elle ne poursuive pas de fonctionnaires US].

La Chine se prépare-t-elle à la guerre ?
© Sputnik . Pavel Lisitsyn
Pour le Nouvel ordre régional, en Extrême-Orient: Bien que la Chine soit en compétition avec les États-Unis, ils éviteront la confrontation et « chercheront à développer une relation constructive » avec Pékin. Néanmoins, comme on n'est jamais assez prudent, ils poursuivront le déplacement de leurs troupes vers l'Extrême-Orient et se préparent dès à présent à la Guerre mondiale.

En Europe: Les États-Unis continueront à s'appuyer sur l'Union européenne qu'ils ont imposé aux Européens, leur principal client. Ils ne manqueront pas d'utiliser l'UE, leur « partenaire indispensable », contre la Russie.

Au Proche-Orient: Les États-Unis garantissent la survie de la colonie juive de Palestine. Pour ce faire, ils continueront à la doter d'une très importante avance technologique militaire. Surtout, ils poursuivront la construction d'une alliance militaire entre Israël, la Jordanie et les pays du Golfe conduits par l'Arabie saoudite, ce qui enterrera définitivement le mythe du conflit israélo-arabe.

En Afrique: Les États-Unis subventionneront de « Jeunes leaders » qu'ils aideront à être démocratiquement élus.

En Amérique latine: Les États-Unis lutteront pour la démocratie au Venezuela et à Cuba, qui persistent à leur résister.

Cette triste parodie de la pax americana d'antan telle qu'elle fut connue par toutes les générations d'après la Seconde Guerre Mondiale, ne peut que faire sourire. Un Empire agonisant qui essaie de se donner les ambitions sans avoir plus à sa disposition des moyens… Quoi de plus affligeant? En fait Thierry Meyssan a raison de définir la politique américaine comme la quintessence même d'un impérialisme sans vergogne. Mais, pour revenir au tout début de notre article je me demande comment donc les Américains entendent-ils régenter le monde? L'Europe renoncera-t-elle à ses intérêts vitaux? La Russie se mettra-t-elle à genoux pour faire plaisir à Washington? L'Asie succombera-t-elle au charme de Hollywood? Ce rideau de fumée d'Obama n'est qu'un trompe l'œil pour les crédules et les niais d'Outre-Atlantique, mais la Realpolitik se fait de nos jours ailleurs. L'Amérique n'a été qu'un outil dont l'Europe s'est servie pendant plus d'un siècle pour contrebalancer la puissance de l'Empire des tsars et puis de l'URSS. Le rôle d'épouvantail étant consommé, il faut se trouver un autre emploi ce que résolument les généraux américains n'arrivent pas à faire; c'est pourquoi ils s'amusent à répéter à tue-tête le même scénario comme un robot de combat en panne. Une chose est sure: personne n'est intéressé de voir la fin de l'Amérique parce que le jour où elle s'écroulerait ce serait encore plus terrible que le séisme politique qui a suivi l'implosion soviétique.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
Tags:
Thierry Meyssan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik