Ecoutez Radio Sputnik
    Andreï Stenine à Kiev

    Une telle guerre ukrainienne est inconnue en Europe

    © Sputnik . Kommersant/Matvei Shimanov
    Analyse
    URL courte
    Gaïané Khanova
    0 142

    L’exposition de photographies du correspondant de l’Agence d’information internationale « Rossiya Segodnya » Andreï Stenine s’ouvre le 24 février à la galerie prestigieuse River à Bratislava.

    Le vernissage a été présenté la veille a réuni plus de 200 visiteurs, a dit à notre correspondant l'initiateur de l'exposition Jan Feranz:

    « Nous avons suivi avec attention l'évolution des événements autour d'Andreï Stenine disparu en août 2014 dans la région des opérations armées et découvert plus tard mort. Cette tragédie ne nous a pas laissés indifférents tout comme ses photos pénétrées d'émotions. Les visiteurs du vernissage ont été bouleversés. La journaliste péri en accomplissant sa mission a démontré l'absurdité da la guerre.

    Andreï avait 33 ans quand il a péri et nous avons décidé d'exposer 33 photographies. Toutes, elles reflètent les opérations armées au Donbass. Nous avons choisi les photos les plus éloquentes. On y voit des milices populaires capturées par les soldats ukrainiens, des habitants locaux sur le fond de leurs maisons détruites. Ce sont essentiellement des portraits, des visages des gens entraînés dans la guerre. Nous avons fait un choix correct parce que cet aspect a tout particulièrement intéressé les Slovaques ».

    Andreï Stenine photographiait exclusivement les milices populaires. En Slovaquie et en Europe en général on sait peu sur le contenu réel de la confrontation armée en Ukraine, « de l'autre côté de la barricade »?

    « C'est ça, une telle guerre est inconnue chez nous. Nous ne voyons pas ses tragédies: des blessés et des tués, des maisons et des orphelinats détruits, des militants de l'autodéfense ou les gens puisant l'eau d'une rivière parce que le réseau de conduite d'eau ne fonctionne pas. Nos médias interprètent d'une manière falsifiée le conflit, c'est de la propagande. Or, les gens manquent d'information objective. La guerre présentée d'une manière boiteuse est à l'origine de la partialité. Les photos d'Andreï Stenine concrétisent le cauchemar de la confrontation fratricide dans le Sud-Est de l'Ukraine.

    Les représentants de deux chaînes de télévision et de la presse ont assisté à la conférence de presse donnée le 23 février. C'est-à-dire, les milieux publics seront informés concernant l'exposition. Les Slovaques verront l'horreur en Ukraine, ce qui se produit non loin de leur pays. L'exposition démontre l'absurdité de l'effusion de sang et des victimes humaines. Les chroniques donnent matière à réflexion, confirment la nécessité de mettre fin au massacré absurde tant pour les milices populaires que pour les autorités ukrainiennes. L'auteur des photos: le photographe doué et audacieux a donné sa vie pour cet appel à la paix ».

    Les initiateurs de l'exposition à Bratislava ont choisi une trentaine de mille photos. Les visiteurs se sont intéressés, notamment, aux photos de la catastrophe du Boeing 777 malaisien près de Donetsk qu a eu lieu le 17 juillet 2014. Andreï Stenine les a faites deux semaines avant sa mort. L'exposition à Bratislava se déroulera jusqu'au 1er mars avant d'être déplacée à l'Ecole supérieure d'études centreuropéennes de Skalica, en Slovquie occidentale.

    Lire aussi:

    Cérémonie d'adieu à Andreï Stenine le 5 septembre à l'agence Rossiya Segodnya
    D.Kisselev: Nous conserverons éternellement le souvenir indélébile d'Andreï Stenine
    Andreï Stenine tué dans un convoi de plus de dix voitures de réfugiés
    PDG de Rossiya Segodnya : Stenine est mort près de Donetsk il y a un mois
    Tags:
    Rossiya Segodnya, Jan Feranz, Andreï Stenine, Bratislava, Slovaquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik