Ecoutez Radio Sputnik
    Long March 2F

    La roulette spatiale : la Chine ou l’Inde ?

    © AP Photo / Andy Wong
    Analyse
    URL courte
    Par
    4111
    S'abonner

    Seuls deux pays : la Russie et els Etats-Unis étaient à la fin du XXe siècle concurrents dans l’exploration de l’Espace. Actuellement la course spatiale continue et de nouveaux joueurs : la Chine et l’Inde y participent.

    La Chine a lancé en 1970 le satellite « Dōng Fāng Hóng Yīhào». Les projets spatiaux de l'Empire céleste se développent impétueusement, le pays lance les vaisseaux spatiaux de tous les types, y compris pilotés. Le plus grand cosmodrome Jiǔquán se trouve dans le Nord du pays dans la région de la Mongolie intérieure.

    Tout comme dans les autres sphères, la Chine est en compétition avec les Etats-Unis. Les Chinois se fondent sur l'expérience de l'astronautique soviétique et ont réussi dans de brefs délais à construire une station orbitale, dit le chargé de cours de la filiale « Strela » de l'Institut d'aviation de Moscou Serguei Filipenkov:

    Les projets chinois sont réussis parce qu'ils suivent l'itinéraire de l'URSS. La Chine a mis en œuvre le programme piloté à l'instar du programme soviétique. Elle est aujourd'hui sur le point de construire une station orbitale. Les Chinois en ont déjà essayé la maquette « Tiangun-1 ». En ce qui concerne le programme non piloté, la RPC a même devancé l'Union soviétique d'après le lancement des satellites, les lancements commerciaux car elle a des acquis impressionnants dans l'électronique, les systèmes de gestion, l'infrastructure terrestre. La Chine a quatre cosmodromes.

    L'Inde est aujourd'hui un joueur sérieux dans l'aérospatiale. Il est possible que ce pays évince dans ses projets ambitieux l'UE et le Japon. Les spationautes indiens mettent sur orbite géostationnaire les satellites et les appareils spatiaux mais le pays ne s'y arrête pas et projette un marsokhod! L'observateur de la revue « Nouvelles de l'astronautique » Igor Lissov estime:

    L'Inde est un pays autosuffisant dans l'Espace et prétend être l'unique rival de la Chine. Trois pays d'Extrême-Orient: Chine, Inde et Japon ont à peu près les forces égales dans l'Espace. Les Indiens ne mettent pas pour le moment en œuvre le programme piloté bien qu'ils s'y montrent prêts et essaient peu à peu certains éléments mais l'Inde a toujours voulu mettre les acquis dans l'aérospatiale à profit dans l'économie.

    L'Inde a beaucoup d'ambitions. On saura plus tard si elle parvient à les réaliser. Cependant, selon les experts, l'Inde a un potentiel nécessaire pour explorer l'orbite circumterrestre et les itinéraires interplanétaires.

    Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

    Lire aussi:

    L’espace, nouvelle arène de rivalité entre le Japon et la Chine
    Le défi spatial de la Chine lancé aux Etats-Unis
    Espace: les USA pourraient faire face à une menace russe et chinoise
    Espace: Moscou et Pékin envisagent de nouveaux projets
    Tags:
    Sergueï Filipenkov, espace, Jiǔquán (cosmodrome), Tiangun-1, Igor Lissov, Mongolie intérieure (Chine), Extrême-Orient, URSS, Chine, Japon, Inde, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik