Asie
URL courte
Par
92117
S'abonner

La capitale du premier pays hors de la Chine durement touché par l'épidémie de coronavirus après l'apparition de celle-ci, Séoul, est en proie à une troisième vague de Covid-19. Selon le porte-parole du ministère de la Santé, l’augmentation de l'incidence dans la région est comparable à celle observée en février-mars et en août.

Une troisième vague de la pandémie de coronavirus s’abat sur la capitale sud-coréenne, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé Yoon Tae-ho cité par le quotidien Korea Herald.

Le responsable a noté que l’augmentation de l'incidence était comparable à celle observée en février-mars et en août.

Par conséquent, les autorités sanitaires comptent publier dans les jours à venir des recommandations sur la manière d'ajuster le niveau de distanciation sociale afin que les autorités municipales puissent mieux faire face à la situation.

«La mesure d’augmenter le niveau sera efficace pour contenir le virus, mais comme cela peut également affecter l'économie, elles [les autorités, ndlr.] doivent raisonnablement évaluer les risques et la situation avec le virus», a ajouté Yoon Tae-ho.

Mesures de distanciation renforcées

La Corée du Sud est l'un des pays ayant le mieux réussi à contrôler la crise sanitaire, via d'importantes campagnes de dépistage et de traçage des cas contacts. Mais elle continue de faire face régulièrement à des foyers de contamination.

Le gouvernement a décidé du renforcement des mesures après que le nombre total de nouveaux cas confirmés dans le pays a dépassé les 200 lundi 16 novembre pour une troisième journée consécutive, un maximum depuis début septembre.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Asie, Séoul, vague, épidémie, Covid-19, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook