Asie
URL courte
Par
2109
S'abonner

Séoul a intercepté un citoyen nord-coréen déclarant avoir sauté au-dessus d’une clôture de trois mètres, pour fuir son pays. Plusieurs critiques se sont fait jour, pointant une faille de sécurité dans la zone transfrontalière.

Un citoyen nord-coréen s’est présenté aux autorités de Séoul comme un gymnaste ayant sauté par-dessus une clôture frontalière, afin de fuir son pays, rapporte le Korea Herald qui cite un responsable proche du dossier.

L’homme a été capturé et placé en garde à vue par l’armée sud-coréenne le 4 novembre, alors qu’il avait traversé à pied la frontière dans la province de Gangwon. Il a affirmé aux enquêteurs être gymnaste et avoir sauté au-dessus d’une clôture de trois mètres de haut pour s’enfuir.

Les autorités sud-coréennes lui ont fait passer des tests, le faisant sauter à deux reprises pour vérifier ses dires. Le transfuge, de petite taille, est âgé de près de 30 ans. Les enquêteurs pensent que son poids léger et son expérience de la gymnastique ont effectivement pu l’aider. Les autorités militaires estiment qu’il aurait pu escalader un poteau avant de passer par-dessus les barbelés, rapporte le quotidien Chosun Ilbo.

Crainte d’une faille de sécurité

L'armée sud-coréenne avait déclaré plus tôt que les clôtures semblaient enfoncées mais n’avaient pas l’air d’avoir été coupées. Les gardes-frontières tentent de comprendre pourquoi les capteurs liés à ces clôtures n’ont pas déclenché d’alarme.

L’événement a soulevé plusieurs critiques quant au maintien de la sécurité dans la zone transfrontalière, certains craignant une faille dans le système de surveillance électronique. En réalité, les gardes-frontières ont bien repéré le fugitif qui passait les barbelés, grâce à leurs appareils d’observation thermiques, mais ils ont tardé à réagir, rapporte le Chosun Ilbo.

En septembre, un transfuge nord-coréen avait voulu faire le chemin inverse, quittant la Corée du Sud pour retourner dans son pays, après deux ans passés à Séoul. Il avait été arrêté à la frontière, avec quatre téléphones portables, rapportait alors l’agence Yonghap.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Tags:
gardes-frontières, frontière, gymnaste, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook