Asie
URL courte
Par
2202
S'abonner

Suite au coup d’État militaire en Birmanie, tous les pilotes ont reçu l’ordre de suspendre les vols la reliant aux autres pays jusqu’au mois de juin, relate le Myanmar Times.

Les pilotes ont reçu une note sur la suspension de toutes les liaisons aériennes internationales et domestiques en Birmanie jusqu’au mois de juin. Ce document a été consulté par le journal Myanmar Times.

Selon le média, l’annonce a été faite le même jour que le coup d’état.

Cette instruction destinée aux pilotes (Notice to Airmen, NOTAM), informe que tous les décollages de vols internationaux depuis les aéroports de Birmanie et tous les atterrissages s'arrêtent jusqu’au 31 mai 2021 à 23h59 (21h59 heure de Paris).

Les aéroports n’ont pourtant pas encore reçu l’ordre officiel d’arrêter les vols.

Les ambassades ont informé leurs citoyens de la suspension des liaisons aériennes jusqu’au 30 avril, d’après le rapport cité par Myanmar Times.

L’armée prend le pouvoir

Dans la matinée du 1er février, les militaires birmans ont arrêté les dirigeants du gouvernement, dont le Président Win Myint et le prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi, de facto chef du gouvernement. Les faits se sont produits quelques heures avant l’ouverture de la première session du Parlement élu lors des élections du 8 novembre.  

L’armée avait précédemment accusé la Commission électorale nationale ainsi que le parti au pouvoir, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), de fraudes. D’autres membres du gouvernement et hauts responsables liés à la LND ont eux aussi été arrêtés.

Lire aussi:

Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Tags:
suspension, vol, armée, coup d'Etat, Myanmar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook