Asie
URL courte
Par
0 73
S'abonner

Un Taïwanais victime d’un kidnapping est parvenu à persuader les autorités d’annuler l’amende qui lui avait été imposée pour rupture de sa période d’isolement.

C’est une première: les autorités taïwanaises ont annulé une amende imposée à un de leurs citoyens pour non-respect de la quatorzaine obligatoire au retour d’un pays étranger, et cela, pour une raison assez improbable, rapporte The Independent.

Monsieur Chen, revenu de Hong Kong en octobre dernier, avait en effet été sanctionné pour avoir interrompu sa période d’isolement passée chez un ami. Or, il s’est en fait avéré que cette rupture était due à un enlèvement, explique le journal.

Alors que le voyageur effectuait sa quatorzaine au domicile de son ami qui devait de l’argent à des créanciers, ces derniers y ont envoyé des hommes de main qui ont fait irruption dans la maison. Ayant pris le visiteur pour leur débiteur, ils l’ont kidnappé avant de le conduire à son propre domicile pour qu’il leur donne de l’argent.

Une amende de près de 3.000 euros

Les explications de l’intéressé ont finalement été acceptées par les autorités taïwanaises, qui ont statué que l’infraction au règlement «ne résultait pas d’un comportement négligeant ou intentionnel». Auparavant, l’homme avait été condamné à une amende qui équivalait à un peu moins de 3.000 euros.

La République de Chine s’est distinguée par sa gestion efficace de l’épidémie de nouveau coronavirus grâce à des mesures précoces, dont le traçage des malades, qui ont permis d’endiguer les contaminations et de limiter le nombre de morts. L’île ne décompte qu’une dizaine de décès liés au Covid-19.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
Covid-19, quarantaine, amende, kidnapping, Taïwan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook