Asie
URL courte
Par
7233
S'abonner

L'état du nord de l'Inde Uttarakhand a été placé ce dimanche en état d'alerte après le détachement d'une partie du glacier Nanda Devi, dans l'Himalaya, et les inondations massives qu’il a provoquées. Près de 150 morts sont redoutés, selon les autorités.

Ce 7 février, un glacier s'est brisé dans l'État indien d'Uttarakhand, dans le nord du pays, provoquant la crue de la rivière Dhauli Ganga River et la rupture d'un barrage.

Les autorités ont ordonné l’évacuation des habitants des villages situés sur les bords de la rivière, au milieu d'une inondation massive, rapporte l’agence de presse ANI.

Les autorités craignent la mort de près de 150 personnes. La plupart des disparus sont des employés de la centrale électrique de Tapovan, proche du barrage rompu.

«Le nombre exact n'a pas encore été confirmé», mais entre 100 à 150 personnes auraient trouvé la mort, a déclaré à Reuters Om Prakash, secrétaire en chef d'Uttarakhand.

«La nation prie pour la sécurité de tous»

Le Premier ministre Narendra Modi a dit surveiller de près la situation.

«Je surveille en permanence la situation regrettable dans l'Uttarakhand. L’Inde se tient aux côtés de l’Uttarakhand et la nation prie pour la sécurité de tous», a-t-il écrit sur Twitter.

L’armée indienne a déployé des hélicoptères et des militaires dans la zone sinistrée. ​

Une vidéo filmée sur place montre des sauveteurs en intervention.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tags:
détachement, glacier, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook