Asie
URL courte
Par
4111
S'abonner

Le coronavirus a été diagnostiqué à plusieurs représentants de l'Inde, venus en Grande-Bretagne pour les réunions du G7. Le chef de la diplomatie indienne, étant un cas contact potentiel, participe aux discussions en visioconférence.

Plusieurs membres de la délégation accompagnant le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, au Royaume-Uni pour participer au G7, ont été testés positifs au Covid-19.

Le ministre indien a pour sa part déclaré avoir été exposé à des cas potentiels de Covid-19, précisant qu'il assumerait ses obligations «en mode virtuel».

M.Jaishankar a rencontré en personne le secrétaire d'État américain Antony Blinken, tous deux portant des masques, lundi soir en marge du sommet des ministres des Affaires étrangères. M.Blinken a déjà reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus.

«J'ai été informé hier [mardi, ndlr] soir de l'exposition à des cas potentiellement positifs au Covid. Par mesure de grande précaution et aussi par égard pour autrui, j'ai décidé de remplir mes engagements en mode virtuel. Ce sera également le cas pour la réunion du G7 aujourd'hui», a tweeté le chef de la diplomatie indienne.

«Nous n'avons aucune raison de croire qu'un membre de notre délégation est en danger. Nous continuerons à suivre les conseils des professionnels de la santé publique et à nous conformer aux mêmes protocoles stricts de Covid-19», a déclaré de son côté le porte-parole du département d'État américain, Ned Price.

Recrudescence de la pandémie

L'Inde, en proie à une deuxième vague dévastatrice de Covid-19 ces dernières semaines, ne fait pas partie du G7, mais elle a été invitée par la Grande-Bretagne à participer à ces discussions.

Réunis à Londres depuis lundi pour leur première rencontre en personne depuis deux ans, les chefs des diplomaties de l'Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l'Italie, du Japon et du Royaume-Uni doivent reprendre leurs discussions mercredi 5 mai pour se pencher notamment sur la situation sanitaire.

L'Inde, deuxième pays le plus peuplé du monde avec 1,3 milliard d'habitants, a recensé plus de 20,6 millions de cas de Covid-19 et 222.000 morts au total depuis le début de la pandémie.

La recrudescence de l'épidémie ces dernières semaines a mis le système de santé à genoux avec un manque critique d'oxygène médical et de lits en soins intensifs.

Lire aussi:

La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites
Tags:
Inde, Covid-19, G7, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook