Asie
URL courte
Par
115
S'abonner

La marine sud-coréenne a envoyé le destroyer «Wang Geon» de 4.400 tonnes pour participer à l'exercice naval «Pacific Vanguard», organisé conjointement par les États-Unis et l'Australie dans les eaux australiennes, a rapporté lundi l'agence de presse Yonhap, citant des officiels militaires.

Les États-Unis, l'Australie, la Corée du Sud et le Japon participent avec des navires à cet exercice lancé au large de la côte est de l'Australie pour une durée de quatre jours, a-t-on précisé de même source, ajoutant que le destroyer sud-coréen dispose de 200 marins à bord ainsi que d'un hélicoptère anti-sous-marin Lynx et de trois bateaux semi-rigides.

L'exercice «Pacific Vanguard» vise à renforcer l'opérabilité conjointe pour la bataille anti-sous-marine, l'approvisionnement naval et la télécommunication navale.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Corée du Sud, exercices militaires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook