Asie
URL courte
Par
0 104
S'abonner

Les forces gouvernementales afghanes, appuyées par l'armée de l'air, ont repoussé dimanche une offensive des taliban contre Taloqan, capitale de la province de Takhar, dans le nord-est de l'Afghanistan, ont déclaré des responsables locaux.

Avec le retrait des forces américaines et britanniques du territoire afghan, les insurgés islamistes ont lancé des attaques tous azimuts et affirment contrôler désormais 85% du pays, ce que dément le pouvoir central.

"L'offensive des ennemis a été repoussée, ils ont subi des pertes sans précédent, 55 ont été tués et 90 ont été blessés", a dit Abdullah Qarluq, le gouverneur de la province de Takhar, frontalière du Tadjikistan.

Reuters n'a pu confirmer ce bilan de source indépendante.

Le ministère afghan de la Défense a fait état sur Twitter d'une dizaine de taliban* tués à la périphérie de Taloqan.

"Les taliban ont attaqué Taloqan samedi soir de quatre directions, mais ils se sont heurtés à une forte résistance des forces de sécurité et de la population", a dit à Reuters Khalil Asir, porte-parole de la police de Takhar.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un an et demi après, Wuhan rattrapée par une flambée de la souche Delta
Un opposant biélorusse retrouvé pendu à Kiev
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Sanofi a transmis une offre pour racheter l'américain Translate Bio
Tags:
Afghanistan, Taliban, offensive
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook