Asie
URL courte
Par
0 210
S'abonner

Les habitants de Pyongyang étouffaient jeudi sous des températures très élevées, après le lancement par les autorités nord-coréennes d'alerte en raison d'une vague de chaleur dans le nord de la péninsule.

Dans les rues de la capitale, les habitants s'efforçaient d'échapper à la chaleur sous des parapluies, en utilisant un ventilateur portable.

Certaines estimations laissent penser que seul un quart de la population nord-coréenne a accès à l'électricité, ce qui signifie que les personnes disposant de l'air conditionné sont extrêmement rares.

Les médias publics ont mis en garde ces derniers jours contre la hausse du mercure et contre le risque d'incendie dans les campagnes.

Un responsable des services de santé a par ailleurs averti sur la chaîne publique KCTV que la Corée du Nord devait s'attendre à une autre vague de chaleur à la fin du mois.

Les catastrophes naturelles semblent avoir des conséquences de plus en plus dramatiques en Corée du Nord en raison de la piètre qualité de ses infrastructures, ou encore de la déforestation qui rend ses plaines particulièrement vulnérables en cas d'inondations.

Une série de typhons avait provoqué, l'été dernier, des inondations qui avaient dévasté des fermes et détruit des milliers de maisons.

Lire aussi:

Un an et demi après, Wuhan rattrapée par une flambée de la souche Delta
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Tags:
Corée du Nord, chaleur, météo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook