Ecoutez Radio Sputnik
    The Eiffel Tower is seen with the black, yellow and red colours of the Belgian flag in tribute to the victims of today's Brussels bomb attacks, in Paris, France, March 22, 2016.

    La France en guerre contre le terrorisme mais pour défendre quoi ?

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    URL courte
    par Ronald Zonca
    4292

    L’état français est désormais un état d’impuissance. L’exécutif français n’a plus les pouvoirs régaliens qui sont l’essence d’un état.

    A entendre nos dirigeants, nous sommes en guerre. A la suite des attentats de Paris, nombre de voix se sont élevées pour demander de nommer l’ennemi. Du bout des lèvres, l’islamisme a été cité avec force de précautions oratoires. Devant les attaques sur les sols français et belges, le gouvernement entend mener une guerre et demande aux Français de s’unir pour défendre la nation française. La question essentielle est alors: Que voulons-nous défendre? La France? Quelle France? Ce sont les mêmes personnes qui s’activent à déconstruire l’héritage français à coup de repentance, de moqueries, d’anticléricalisme (laïcité en novlangue) qui nous demandent de défendre la France éternelle.

    Représenté par son exécutif, l’Etat Français essaie de nous protéger. Malheureusement, il y a belle lurette que ce qui caractérise un état à disparu en France, sacrifié à Bruxelles sur l’autel de l’euro-atlantisme. L’état français est désormais un état d’impuissance. L’exécutif français n’a plus les pouvoirs régaliens qui sont l’essence d’un état, à savoir, battre monnaie (BCE), faire les lois (Commission Européenne et bientôt TAFTA), rendre justice (Cour Européenne de Justice) ou décider de la paix ou de la guerre (OTAN). Il ne s’agit plus de servir la France mais de percevoir un salaire pour services rendus à la cause mondialiste orchestrée par l’Amérique. L’idéal européiste avec son cortège de lobbies ayant pignon sur rue s’active à installer l’hégémonie américaine. Que peut représenter la province France au sein de la colonie américaine Europe. Rien. Sa voix est même couverte par des états dont la seule puissance est l’appui qui leur est fourni par les USA.

    Le peuple français a été meurtri par le terrorisme né du chaos créé au Moyen-Orient et au Maghreb. Il est aussi meurtri de voir son identité déniée, reniée et enfin niée par les adorateurs de l’exceptionnalisme américain et de sa destinée manifeste. La Communauté Européenne est simplement une nouvelle mouture de l’AMGOT de 1944 en passe de réussir. Nous sommes à l’heure où la volonté d’hégémonie des USA risque de nous entraîner vers des conflits majeurs avec la Chine ou la Russie. Nous sommes à l’heure où la souveraineté du peuple français a été remplacée par la souveraineté de politiciens professionnels. Nous sommes à l’heure où les pouvoirs régaliens ont été donnés à des fonctionnaires européens dont l’atlantisme n’est plus à prouver. Nous sommes à l’heure du terrorisme où, quels que soient les dégâts en Europe, les USA sauront composer avec le vainqueur fusse-t-il islamiste.

    Le temps est venu pour les Français de s’unir face à la menace terroriste et de défendre la France, la France de leurs racines et non la France asservie par le syndicat d’intérêts euro-atlantistes siégeant à Bruxelles. La menace terroriste exige que le peuple français retrouve sa souveraineté pleine et entière. Il recouvrera alors une réelle capacité à défendre son territoire, sa culture et ses intérêts. Après 40 ans de trahisons de nos élites, c’est au peuple français de restituer à l’Etat Français ses pouvoirs régaliens. Alors, l’Etat Français sera en mesure de défendre les Français.

     

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    La recherche porno la plus effectuée en France provoque une polémique raciste
    Sibeth Ndiaye oppose les homards de François de Rugy aux kébabs des Français et se fait railler sur le Net
    Tags:
    gouvernement, nationalité, attentat, guerre, Proche-Orient, Europe, Chine, Belgique, Paris, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik