Ecoutez Radio Sputnik
    Les stations secrètes du métro

    De Paris à Moscou, les stations secrètes du métro

    © Flickr / Stefano Corso
    URL courte
    par redlynx
    1160

    Dans toutes les grandes villes du monde ou presque, les diggers, qui explorent les souterrains pour y trouver des endroits secrets, ont découvert des stations de métro "fantômes" - désaffectées ou inachevées. La majorité remonte à la Seconde Guerre mondiale: certaines étaient utilisées comme abris, d'autres ont été détruites pendant le conflit.

    En étudiant les archives, nous avons trouvé sept stations de métro mystérieuses qui ne figurent sur aucune carte et n'ont jamais été desservies par un train.

    Nordbahnhof
    Berlin, Allemagne

    En allemand il existe un terme spécial pour désigner une station fantôme: Geisterbahnhöfe. Il a été introduit quand Berlin-Est et Berlin-Ouest étaient séparées par un mur et que les rames de métro ne s'arrêtaient pas dans les stations de l'Est. Les passagers apercevaient donc par la fenêtre ces quais désertés, autrefois nœuds de transport de la capitale. Quand le mur de Berlin est tombé, de nombreuses stations ont repris du service: Nordbahnhof — la Gare du Nord — a notamment été rouverte en septembre 1990.

    Nordbahnhof
    © Flickr / Matt Northam
    Nordbahnhof

    City Hall
    New York, USA

    La City Hall Station est considérée comme la 12e plus belle station de métro du monde. Elle a fonctionné de 1904 jusqu'en 1945, avant d'être définitivement fermée. Les architectes n'avaient pas prévu la modernisation de la station: les nouvelles rames, plus longues, ne peuvent donc pas s'y arrêter. Néanmoins, City Hall reste ouverte aux excursions.

    City Hall station aux USA
    © Wikipedia /
    City Hall station aux USA

    Croix-Rouge
    Paris, France

    Après le début de la Seconde Guerre mondiale, le métro parisien ne fonctionnait que dans les arrondissements du centre de la capitale. En 1945, pratiquement toutes les stations abandonnées ont été remises en service ou unifiées avec d'autres plateformes. Exception faite pour la station Croix-Rouge, où les diggers locaux organiseraient aujourd'hui des excursions.

    Croix-Rouge
    © Flickr / vincent desjardins
    Croix-Rouge

    Race Street
    Cincinnati, USA

    Tout le réseau de métro de cette ville est constitué de stations fantômes. Au début du XXe siècle, les voitures et les chevaux embouteillaient la ville: la mairie avait donc décidé de décharger le réseau routier en construisant des tunnels souterrains. Malheureusement, le krach boursier de 1929 a tiré un trait sur ces plans et les tunnels ont été abandonnés — visiblement à tout jamais.

    Race Street Cincinnati, USA
    © Wikipedia /
    Race Street Cincinnati, USA

    Aldwych
    Londres, Royaume-Uni

    Londres possède le plus ancien métro du monde. Il est donc très naturel d'y trouver plusieurs stations fantômes. L'arrêt Aldwych a été utilisé en tant qu'abri pendant la Seconde Guerre mondiale, après quoi la station n'a pas été remise en service. En revanche, les réalisateurs apprécient son cadre: Aldwych a notamment été utilisée pour le tournage de 28 semaines plus tard et de Sherlock.

    Aldwych, London
    © Flickr / Glen Scott
    Aldwych, London

    Alberti Norte
    Buenos Aires, Argentine

    La station Alberti Norte a été ouverte en 1913 et fermée en 1953: elle se trouvait trop près d'une autre station sur la ligne et les trains ne pouvaient pas développer la vitesse nécessaire jusqu'au prochain arrêt. Dans les années 1980, certains trains ont été équipés d'écrans qui permettaient aux passagers de voir cette station fantôme.

    Alberti Norte
    © Wikipedia /
    Alberti Norte

    Kymlinge
    Stockholm, Suède

    Dans les années 1970, Stockholm a commencée à s'élargir vers les banlieues voisines et il a été décidé d'annexer Kymlinge à la mégapole. Les architectes avaient déjà planifié une nouvelle ligne de métro et même commencé la construction de la première station. Mais les projets sont restés sur le papier: la station inachevée se trouve aujourd'hui au milieu d'une zone sous-développée, dont la majeure partie appartient à une réserve d'État.

    Kymlinge, Stockholm
    © Wikipedia /
    Kymlinge, Stockholm

    Sovetskaïa
    Moscou, Russie

    Peu nombreux sont ceux qui ont entendu parler de la station Sovetskaïa, dont la construction avait commencé sur la deuxième ligne du métro moscovite. Elle devait se situer entre Teatralnaïa et Maïakovskaïa mais le projet a ensuite été classé confidentiel. Plus tard, il s'est avéré qu'un bunker renforcé avait été construit à la place de Sovetskaïa pour le QG souterrain de la défense de la ville.

    Valkyrie Plass
    Oslo, Norvège

    La ville elle-même a décidé de stopper l'exploitation de cette station quand l'augmentation significative du nombre d'habitants de la capitale norvégienne a poussé les autorités à régler le problème des transports de toute urgence. Valkyrie Plass, ouverte en 1928, était tellement obsolète techniquement qu'elle ne pouvait être desservie que par des trains d'avant-dernière génération.

    Valkyrie Plass. Oslo, Norvège
    © Wikipedia /
    Valkyrie Plass. Oslo, Norvège

    Correos
    Barcelone, Espagne

    Correos a été ouverte en 1934 en tant que terminus de la première ligne du métro de Barcelone. Elle a été fermée en 1974 pour une reconstruction — qui ne s'est jamais achevée. Les anciennes affiches restent encore accrochées aux murs délabrés, ce qui donne quelques couleurs à la station.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie
    Un CRS matraque une Gilet jaune à la tête et la laisse inconsciente au sol (vidéo)
    Un homme meurt à sa sortie de garde à vue dans un commissariat parisien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik